Oh non ! Votre navigateur est trop ancien pour profiter pleinement de MacPlus.
Nous vous recommandons de le mettre à jour.
2 octobre 2014
Dernière mise à jour : 11h25

Galaxy S3 : un grave défaut de conception ?

Rédigé par iShen

L’information se fait relativement discrète au vu pourtant de son impact possible : le Galaxy S3, porte étendard de Samsung qui a fait jeu égal avec l’iPhone au dernier trimestre, serait porteur d’un grave souci de fabrication. En effet, sur une période évaluée entre 150 et 200 jours, un très grand nombre de mobiles tomberaient en rade sans prévenir, une mort subite qui serait due à un défaut de la mémoire flash qui aurait tendance à se corrompre avec le temps. Sur le forum XDA-developpers, pas moins de 500 plaintes s’étalent sur des centaines de pages, une preuve évidente que le problème est massif. Autre indication inquiétante, pas un forum reportant l’information sans que un ou plusieurs utilisateurs ne racontent leurs mésaventures sur le sujet, un signe qui généralement ne trompe pas.

Pour le S3, et l’on parle ici d’un appareil vendu à des dizaines de millions d’exemplaires, cela commence à faire beaucoup : entre les problèmes rapportés sur les écrans OLED qui ont parfois tendance à faire des tâches jaunâtres, le bug des codes USSD permettant de supprimer toutes les données du mobile ou bien encore la faille de sécurité très critique découverte récemment sur les processeurs Exynos, l’accumulation assez édifiante de problèmes de toutes sortes ferait passer les éraflures constatées sur certains iPhone 5 comme un détail plus que mineur. Autant de défauts matériels et logiciels constatés sur un appareil situé dans le haut de gamme tarifaire est d’ailleurs une situation inédite à ce niveau.

Dans l’immédiat, Samsung tente d’éteindre l’incendie à la façon de l’Apple 1.0 de l’ère Steve Jobs, c’est à dire en ne communiquant pas publiquement sur le défaut constaté mais en traitant les demandes de remplacement d’appareil au cas par cas (tout en remplaçant les cartes mères défectueuses par d’autres équivalentes, ce qui ne fait guère que reporter la faille de quelques mois).
Cette stratégie est plutôt payante dans la mesure où finalement assez peu de sites même spécialisés transmettent l’information, alors qu’on est en droit de se demander ce qui se serait passé si une anomalie matérielle de cette ampleur avait touché le dernier iPhone 5 par exemple (on peut pour s’en convaincre se souvenir de l’affaire des iPhone "explosifs" en France ou bien encore l’Antennegate, qui ne remettait pourtant pas en cause le fonctionnement même des appareils).

Pire, la période de pannes massives constatées fait penser à une obsolescence "mal" programmée, Samsung ayant déjà été reconnu coupable d’avoir placé des condensateurs à durée de vie très limitée sur ses téléviseurs LCD par exemple, une affaire qui là encore n’avait pas vraiment eu un impact médiatique à la hauteur des faits constatés. Pour le coréen, cela va être l’occasion de vérifier si l’état de grâce médiatique qu’il semble connaître (pour ne pas parler de complaisance), fonctionnera jusque dans cette situation de crise extrême.
Pas sûr néanmoins que le nouveau numéro un du mobile n’ait pas préféré se passer de ce genre de publicité négative.

Source
Et la grogne s’intensifie sur Reddit
ou bien encore sur Twitter, de nombreux utilisateurs constatant d’ailleurs l’étrange silence des médias sur le sujet.

Publié le :28 décembre 2012 à 07:25Catégorie :Divers