Oh non ! Votre navigateur est trop ancien pour profiter pleinement de MacPlus.
Nous vous recommandons de le mettre à jour.
23 septembre 2014
Dernière mise à jour : 15h27

Panne de l’innovation : Apple pas coupable

Rédigé par iMike

L’innovation est-elle à la peine chez les constructeurs de smartphones ? Samsung a semblé caler avec le Galaxy S4, qui en-dehors de quelques caractéristiques techniques améliorées (l’écran, notamment), n’a finalement présenté qu’une version intermédiaire du Galaxy SIII doté de quelques fonctions plus ou moins gadget. Plus près de nous, les analystes et observateurs ne cessent de seriner qu’Apple a perdu son sens de l’innovation. John Sculley, l’ancien CEO d’Apple dont l’un des haut fait d’armes est d’avoir viré Steve Jobs en 1984, est revenu sur ce sujet pour le Huffington Post.

Il estime qu’Apple n’a pas perdu ses capacités à innover. « Mon souhait est que cela n’a rien à voir avec Apple, mais avec le niveau actuel de la technologie ». D’après Sculley, il faut une génération entre chaque grosse innovation, mais « il y a des moments où les étoiles sont alignées pour des produits de rupture. Steve avait un talent énorme pour les repérer avant tout le monde ». Pour lui, Jony Ive est la prochaine personne qui sera le témoin du prochain « alignement des étoiles », et qui saura repérer la prochaine grande tendance.

Intéressant également, l’opinion de Sculley sur le smart TV : l’innovation ne se portera pas sur le marché du téléviseur (« en fait, l’Apple TV fait assez bien »), mais… au poignet. L’iWatch lui semble plus porteur que la TV connectée, avec les nouveaux capteurs capables de mesurer toutes sortes d’informations (« [Steve Jobs] serait vraiment fasciné » par ces technologies).

Source - Contenu anglais

Publié le :18 mars 2013 à 15:36Catégorie :Divers