Oh non ! Votre navigateur est trop ancien pour profiter pleinement de MacPlus.
Nous vous recommandons de le mettre à jour.
2 août 2014
Dernière mise à jour : 17h21

Photo : le Mac fait bonne impression

Décorer son chez-soi avec ses propres photos, ou des tirages d’artiste, et qui plus est tirés à partir d’une chaîne de production sous Mac OS ! Qui dit mieux ?

Publié le 19 octobre 2012

Traditionnel bastion d’Apple, l’impression et la chaîne graphique ont constitué grâce à l’intuition initiale de son fondateur l’une des bases solides sur lesquelles la marque à la Pomme a pu entamer sa lente rédemption à partir de 1997, notamment et malgré toutes les bisbilles et les avanies grâce à la persévérance de Quark et d’Adobe sur la plate-forme.

Dix ans plus tard, la montée en puissance des débits internet et l’arrivée à maturation de la première phase de la photographie numérique ont permis l’émergence de services d’impression en ligne. Il s’agit-là non seulement des travaux tout-venant de type tirages au format 10x15 ou des livres photos tels qu’Apple peut aussi en proposer à partir d’iPhoto ou d’Aperture grâce à des partenaires extérieurs, mais également de services beaucoup plus soignés comme des éléments de décoration ou des tirages d’exposition.

L’information n’est pas nouvelle en soi, mais les photographes à la recherche d’un service plus qualitatif et personnalisé que celui des laboratoires industriels, accompagné de prestations d’encadrement haut de gamme, seront sans doute intéressés par le fait que des alternatives avec une fabrication française existe aux sites de développement en ligne qui foisonnent de plus en plus sur la toile. Ceux-ci fonctionnent le plus souvent avec une fabrication offshore et une chaîne graphique reposant sur Windows, ce qui n’est pas sans causer parfois quelques surprises au niveau de la luminosité des épreuves.

Or il est possible de faire appel à des prestataires, dont la moitié sont pour tout ou partie basés sur une infrastructure Mac, pour un coût équivalent ou inférieur à celui pratiqué par des artisans de quartier, avec une gamme de prestations bien souvent plus étendue en particulier au niveau des supports. En revanche, pas de contact direct, ou de « gadgets personnalisés » de plus ou moins bon goût. Voici quatre exemples, qui travaillent sur le territoire français : chacun d’eux propose des papiers ou des baguettes qui ne sont pas présents chez leurs concurrents, et font un effort sur les prix pour tel ou tel produit : il est indispensable de faire un petit tour avant de se décider.

  Picto, la référence

Présent depuis 60 ans sur la place de Paris, dans le quartier de la Bastille mais également à Nanterre, Picto fait incontestablement figure de référence non seulement parmi les professionnels de l’image, mais également auprès de ses concurrents.

Le laboratoire propose des prestations en ligne aux professionnels, avec un plug in qui leur permet de mettre en vente leurs œuvres directement à partir de leur site, et dont les commandes sont traitées en temps réel par l’unité de production, en fonction des demandes particulières. Picto affiche un large choix de papiers et de supports, notamment argentiques ainsi que des impressions de type piezzo pour des travaux spécifiquement N&B. Un large choix d’encadrements est disponible.

En ce qui concerne l’infrastructure, le labo fonctionne à 80% sur Mac, en particulier pour tout ce qui est production et retouche d’image : seuls les postes de gestion et administration, ainsi que les postes de pilotage des périphériques sont sur PC.

Pour Julien Alamo, le responsable de Picto online, les raisons sont culturelles et techniques : “La production et la retouche d’image sont généralement des secteurs où les macs règnent. Leurs performances, les suites logicielles adaptées, la quasi absence de virus et les plantages peu fréquents sont quelques uns des avantages que nous pouvons mettre en avant.

Quant aux PC, cela correspond à des contraintes techniques dans le domaine de l’infrastructure informatique, comme la gestion comptable et du pilotage des nombreux périphériques utilisés.

Picto Online

 Darqroom, le « pure player Mac »

Installé à Nantes, Darqroom est lui aussi positionné sur un créneau plutôt haut-de-gamme, à destination des professionnels ou des amateurs avertis. Son modèle économique repose à la fois sur une offre de stockage et de partage en ligne, assortie de prestations spécifiques, et d’un service d’impression à la demande pour des tirages soignés.

Le site propose ainsi un certain nombre de papiers Fine Art « galerie » ou « musée », plus ou moins texturés, éventuellement contrecollés et encadrés sur place avec un cahier des charges plus ou moins exigeant en fonction de la destination des tirages. Pour les lieux d’exposition et les amateurs de changement, le site propose même une version magnétique de la très tendance caisse américaine, qui permet de changer la photo exposée au gré des thématiques… ou des humeurs.

Pour Thierry Ferrey le fondateur du site, « tombé dedans dès 1985 avec le Mac plus » selon ses propres termes, le choix du Mac était une évidence. De fait, l’ensemble de la société tourne sous Mac OS depuis les machines de production jusqu’aux stagiaires, en passant par la comptabilité et les services administratifs ! C’est Photoshop CS5 qui est utilisé avec les machines en ce qui concerne les retouches et l’optimisation.

Darqroom

Mais il existe également deux autres sociétés qui ont fait le choix de fonctionner sur PC.

 Tirages-exposition : le Petit Poucet

Installé dans l’Eure, à mi-chemin entre Paris et Rouen, Tirages-exposition fait figure de petit poucet dans le paysage en comparaison, même s’il arrive à tirer largement son épingle du jeu depuis 2009, date à laquelle le jeune labo s’est lancé dans l’aventure de la vente en ligne. Grâce à une approche qualitative de son marché, alliée à un souci constant de maîtrise des coûts, le normand reste très largement compétitif vis-à-vis de ses concurrents.

Nous restons à l’affût des tendances du marché” tempère Julien Bellanger : “Nous proposons ainsi des supports plexiglass, dont la demande commence à émerger, même si pour l’essentiel l’intérêt des clients est concentré sur le Dibond [NDLR : support de contrecollage aluminium en sandwich].Mais nous nous efforçons de nous différencier avec un souci particulier de la balance prix-qualité, en proposant un prix juste même si nous sommes d’un petit labo qui s’adresse à des professionnels ou des amateurs éclairés qui, nous le savons, sont prêts à faire des sacrifices pour leur passion lorsqu’ils font des expos.”

De fait, cette maîtrise des prix passe par celle des stocks, raison pour laquelle Tirage-Exposition se limite à une poignée de références de papiers, dans les formats classiques, ce qui lui permet de traiter les demandes afférentes dans les 24h, tout en proposant d’adresser les formats ou les demandes particulières sur devis.

Le choix du PC ? Il est justifié par une meilleure gestion des files importantes d’impressions.

Tirages-exposition

 MaBellePhoto, “ze” concept

Enfin, mis en ligne en février 2009, mabellephoto.com a été développé en France par Jean-Baptiste Rousset à partir d’un concept américain.

Si le site, lui aussi avec une fabrication sur PC, propose également des tirages et des encadrements de qualité « galerie », son modèle économique est plus diversifié puisqu’à côté des tirages et des encadrements pour une demande personnelle, il propose également aux amateurs de commercialiser les clichés au tarif de leur choix au même titre que les professionnels.

Le site a en outre développé une activité importante en direction des entreprises, avec des œuvres sur support rigide et protégées pour une décoration intérieure mais également extérieure des locaux professionnels.

Enfin, outre les tirage sur papier “jet d’encre”, MaBellePhoto propose également des tirages sur papier argentique, dont elle sous-traite la fabrication à un autre laboratoire.

Mabellephoto.com

[MàJ :] Plus confidentiels mais tout aussi soigneux, Claire et Marc les lyonnais d’Ooblik travaillent sur Mac depuis 2008, avec des formats choisis mais également des promotions intéressantes.

Ooblik

Petites-Annonces
annonces actuellement disponibles.

Votre futur Mac, iPhone ou iPad se trouve peut-être parmi nos petites annonces 100% gratuites. Voir les annonces

A notreavis...
Pour
Contre
PlateformePrix

Ed./Fab. :

Commentaires