Oh non ! Votre navigateur est trop ancien pour profiter pleinement de MacPlus.
Nous vous recommandons de le mettre à jour.
28 août 2014
Dernière mise à jour : 15h42

Vu sur iTunes : « Les Chanteuses »

(Elles peuvent aller se rhabiller… )

Publié le 14 mai 2011

Universal Music n’a visiblement pas renoncé à faire ses coups marketing. Dernier avatar du genre pour une Major qui se tricote décidément un mauvais karma : Les Chanteuses…

Les Toqués du Terroir 64

Le Sud-Ouest est-il condamné à ne savoir exporter avec succès à Paris que ses chefs étoilés, à l’instar d’un Dutournier ou d’un Camdeborde [1] ? Pour ce qui est du culturel, c’est la portion congrue en revanche, et deux asperges – l’une d’elle soit-elle à demi-Landaise et même à la sauce d’un parolier à moitié Béarnais – sont bien loin de faire une combo créative… a fortiori si ces deux-là chantent comme des casseroles.

Dernier avatar de la branchitude musico-germanoprantine – l’industrie des contenus n’en finit pas de se tricoter un mauvais karma – Les Chanteuses (c’est vite dit, mais c’est leur nom) se la jouent hyper-décalé, avec l’aide de Frédéric Beigbeder dans le rôle de l’écrivain-dilettante-touche-à-tout-sans-avoir-l’air-d’y-toucher-mais-qui-sait-faire-aussi-des-paroles, et les Porn Flakes dans le rôle du groupe-de-rock-québécois-qui-a-eu-son-quart d’heure-de-célébrité-en-singeant-Elmer Food Beat-et-qui-est-prêt-à-tout-pour-revenir, pour ce qui est de la musique.


SECOUE TA TÊTE -- LES CHANTEUSES par LesChanteuses

La livraison de ces deux agnelles se résume à une collection d’une dizaine de clichés convenus qui se veulent au peta-unième degré sur fond de guitares saturées, avec « secoue ta tête » pour la nécessaire locomotive matraquée par quelques programmateurs complices l’été dernier, « le Père Noël n’existe pas » pour ce qui est de la fulgurance néo-sartrienne, sans oublier l’auto-clin d’oeil du parolier narcissique à lui-même avec « la chanson sans refrain ». Bien entendu, on a droit également au titre dance élektro-truc – avec un nouveau clin d’œil gros comme une maison à la première pub iPod – (« I Like To Dance ») et même au remix-club-extended-chose pour faire son intéressante dans les clubs du moment en levant les bras au ciel comme dans une « pub Narta », tout en ratissant large auprès des trendsetters et des clubbers de tous âges...

Bref, un ensemble soporifique pour ne pas dire assommant, et n’y manquerait presque que la ghost track « le chroniqueur s’est endormi pendant l’écoute » (si si, c’est vrai)…


LE PÈRE NOEL N'EXISTE PAS / LES CHANTEUSES par LesChanteuses

La presse féminine adore – il n’y a guère qu’elle, si l’on s’en tient à la revue de presse du “site officiel” – et le pitch sur-vendu par les PR d’Universal Music, qui surfe à la fois sur la vague « bissex-glam » et le retour en vogue du Rock, à visiblement fait un carton à la rédaction du « Figaro Moumoune »...

La loose…

L’histoire officielle qui veut que la vocation musicale leur soit venue en prenant ensemble leur douche a été reprise un peu partout, et leur parolier en a fait des tonnes pour cultiver l’ambiguïté. Or faire des vocalises à l’unisson pendant ses ablutions, ou se lâcher par dessus l’autoradio de la Mini devant les touristes, coincées dans les embouteillages entre le « spot » de la plage de la Milady et l’appart’ des parents à Biarritz est une chose, sortir un disque bien marqueté est également possible lorsqu’on a un carnet d’adresse et/ou un écrivain à chemise blanche parmi ses proches, mais chanter, ne serait-ce que correctement, en est une autre.

Le titre « Accro à toi » – ballade addicto-anaclito-clitoridienne où ces demoiselles vont jusqu’à chanter faux – représente sans aucun doute un acmé, et synthétise à lui seul toute l’étendue de la misère de cette dernière livraison d’Universal, qui n’a visiblement pas renoncé à faire ses « coups » marketing…

Or sous la douche ou pas,« Ça sent trop l’savon et pas assez la foufoune », comme le résumait en d’autres circonstances LE Philippe Manœuvre avec un de ses Skud inaltérables dont il a le secret. Le retour du Rock a beau être décrété tendance par la presse féminine, deux guitares distordues, même avec un bon bassiste, ça n’a jamais suffi à faire un disque Rock… ou ça se saurait depuis Céline Dion. Le Rock, fut-il bien léché et au féminin, ça sent la transpiration et c’est volontiers poilu sous les bras, aurait dit Patti Smith.

Mais peut-être avant tout, le Rock c’est d’abord le vecteur d’une révolte primaire, à des années lumières de la caricature hygiénique au zillionième degré servie ici comme une soupe en sachet. Pour ce qui est du Rock féminin, le vrai, et histoire de se laver les oreilles, les amateurs d’adrénaline pourront toujours se replier sur les inoxydables Runaways, tandis que les amateurs de plastique irréprochable et de jambes interminables se tourneront vers les Plasticines.

Le CD des Chanteuses s’intitule Dernier Album : promis ?

Depuis le 3 mai, à la une sur iTunes - sur l'iTunes Store
Le 9 mai dans les es bacs
Sur Bide et Musique, probablement plus tôt qu’on ne le pense…
Le site officiel, avec Player Deezer et la revue de presse

(Crédit photo : Universal Music, excepté les Toqués du Terroir, courtesy of Éric Traversier)

[1] NDLR : ce sont pas eux, mais des confrères sur la photo

Petites-Annonces
annonces actuellement disponibles.

Votre futur Mac, iPhone ou iPad se trouve peut-être parmi nos petites annonces 100% gratuites. Voir les annonces

A notreavis...
Pour
Contre
Dernier Album
PlateformePrix

Ed./Fab. : Les Chanteuses

Commentaires