Qui est Xiaomi, l’Apple de la Chine ?

iMike iMike
Publié dans Événement le 29 août 2013
commentaire(s)
Temps de Lecture estimé :

Qui est Xiaomi, l’Apple de la Chine ?
Xiaomi n'est pas un constructeur chinois de smartphones comme un autre. Inventif, précurseur, haut de gamme, il aimerait se faire passer pour l'Apple chinois.

Une croissance rapide, des techniques marketing audacieuses, une base de fans qui ne cesse de croître… Le constructeur de smartphones Xiaomi tranche singulièrement dans l’univers des fabricants de produits électroniques chinois qui ont la mauvaise habitude de calquer leurs stratégies sur leurs homologues occidentaux. À tel point que l’on a baptisé Xiaomi « l’Apple de la Chine ». Présentation.

Xiaomi a fait une apparition remarquée en débauchant un des plus hauts cadres de Google. Hugo Barra était le vice-président en charge des produits Android du moteur de recherche ; celui qui a supervisé le développement de la famille Nexus devient vice-président de Xiaomi Global. Si ce départ semble plus dicté par une sombre histoire de coeur impliquant une ancienne petite amie et Sergey Brin, co-fondateur de Google, il annonce tout de même un changement de stratégie pour le constructeur qui ne masque plus sa volonté d’internationaliser sa distribution.

Xiaomi s’est installé dans le paysage

En à peine trois ans d’existence, Xiaomi (« petit riz  » en Mandarin) a littéralement explosé dans le paysage chinois des constructeurs de smartphones. L’entreprise est désormais valorisée à 10 milliards de dollars suite à un récent tour de table, soit au même niveau que Lenovo (capitalisation boursière de 10 milliards), et pratiquement deux fois plus que BlackBerry (5,5 milliards). Les premiers smartphones vendus sous la bannière Xiaomi sont apparus en octobre 2011 en Chine, à Hong Kong et à Taïwan - les trois seuls pays où la marque est présente… jusqu’à maintenant.

Si Xiaomi existe depuis peu de temps, la société a déjà à son actif quelques trophées impressionnants. Le Mi 2S a ainsi été le smartphone le plus populaire en Chine durant le premier semestre 2013, devant le Galaxy S4 ; les deux mobiles sont d’ailleurs sortis en avril. Si Samsung reste largement en tête du marché chinois avec 18,6% au second trimestre, avec ses 2,5% du marché du smartphone Xiaomi a en ligne de mire Apple qui pointe à 4,6%. Et la croissance du constructeur ne cesse d’augmenter : durant les six premiers mois de l’année, Xiaomi a vendu autant de terminaux que pendant toute l’année 2012, soit 7,03 millions d’unités. La société s’attend d’ailleurs à vendre 20 millions de mobiles en 2013, au lieu des 15 millions précédemment estimés.

Une part du succès de Xiaomi tient dans son marketing audacieux. En décembre dernier, le constructeur a annoncé qu’il vendra des smartphones au travers de Weibo, le clone chinois de Twitter qui compte 400 millions d’utilisateurs. Xiaomi a écoulé 50.000 smartphones dans les cinq minutes suivant cette annonce, et 1,3 million d’unités ont été réservées par ce biais. Certains modèles ne sont produits qu’à 300.000 copies, vendues le plus souvent via son site web - il arrive souvent que le stock soit épuisé en moins d’une heure. La société se paie ainsi le luxe de tâter le terrain pour voir si tel ou tel modèle peut être produit en plus grande quantité.

Un air d’Apple

L’autre atout de Xiaomi est une base d’utilisateurs très fidèle, ce qui n’est pas sans rappeler Apple. Le constructeur demande volontiers son avis à la clientèle, sur le design de ses terminaux mais aussi concernant l’interface de sa surcouche Android, miUI. Chaque semaine (!), Xiaomi livre une nouvelle version de ce logiciel qui est ensuite décortiquée par les fans. Des retours précieux qui permettent à la société d’affiner sa surcouche et in fine, d’apparaître proche de ses clients.

Si Xiaomi rencontre autant de succès, c’est aussi que l’entreprise vend pratiquement à prix coûtant, voire un peu en dessous du prix de revient de ses produits. Une tactique risquée : la marge de profit ne serait que de 10%. La perspective de l’internationalisation de sa distribution va nécessairement augmenter ses coûts, ne serait-ce que pour renforcer les équipes aux États-Unis et en Europe : l’avenir financier du constructeur tient dans sa capacité à monétiser ses services. Hugo Barra aura peut-être son mot à dire sur ce sujet.

Il rejoindra d’anciens collègues de Google qui, avec d’anciens employés de Motorola et de Microsoft, ont créé Xiaomi. L’équipe fondatrice ne cache pas ses ambitions : rivaliser avec Apple. Lei Jun, le CEO, aspire d’ailleurs à devenir le « Steve Jobs chinois ». L’idée maîtresse derrière la société est qu’il est possible de produire des terminaux haut de gamme en Chine, malgré la mauvaise réputation des locaux. Tout indique que Xiaomi est bien parti pour réussir son pari.

Source - Contenu anglais

À notre avis
Le bon
Le moins bon
Xiaomi
Vos commentaires
Commentaires flat
Dans la même rubrique
Sommaire :
Mailing List
Flux Rss
Contacts
A propos...

Fondé en 1997 par deux mordus de la pomme, il compte aujourd'hui 12 rédacteurs. MacPlus propose de l'actualité 24h sur 24, des tests produits, des articles de décryptage, et des actualités entièrement spécialisées iPhone et iPod par le biais du site iTrafik.net, acquis il y a peu.

Le site propose aussi de nombreux services gratuits comme des petites annonces ainsi que Mac2sell.net, outil permettant de calculer la cote d'occasion de votre Mac.

MacPlus est depuis plus de 15 ans un site incontournable pour tous les utilisateurs de produits Apple.

Mentions Légales

Le site Web à l'adresse www.MacPlus.net (org,fr) appartient à l'association MacPlus, loi 1901, qui en assure l'exploitation. Le contenu du site, notamment les textes, les images et leur disposition, est protégé par le droit d'auteur de MacPlus, Copyright ©1997-2014, MacPlus. Tous droits réservés. L'accès au site et son utilisation sont assujettis aux modalités indiquées ci-après et à toutes les lois applicables. En accédant au site et en le parcourant, vous acceptez sans aucune réserve l'intégralité des modalités décrites ci-après.

1. Utilisation du site

Le contenu du site, notamment les textes et les images ainsi que son design, sont protégés par le droit d'auteur et ne peuvent être utilisé que conformément aux présentes modalités à moins d'avoir obtenu l'autorisation expresse écrite de MacPlus. Toutes reproductions même partielle sans accord de la rédaction fera l'objet de poursuites judiciaires.

2. Responsabilités et garanties

MacPlus ne garantit aucunement l'exactitude du contenu du site et décline toute responsabilité quant aux erreurs et aux omissions qui pourraient survenir. Toutes les informations contenues dans ce site le sont à titre indicatif et ne sont assorties d'aucune garantie.
MacPlus produit tous les efforts raisonnables pour que le contenu du site soit exact et se réserve le droit d'y apporter des modifications de toute nature à son gré, et ce, en tout temps et sans préavis.
MacPlus n'assume aucune responsabilité pour les éventuels dommages particuliers, accessoires ou indirects, résultant de l'usage ou de l'accès à ce site ou à d'autres sites qui lui sont liés y compris dans les cas où l'association aura été informée d'éventuels dommages.

3. Liens

Les liens contenus dans le site peuvent donner accès à des sites gérés par des personnes morales ou physiques disjointes de la responsabilité de MacPlus. Ne contrôlant ni l'activité ni le contenu de ces sites, MacPlus ne garantit aucunement l'exactitude, l'actualité, l'opportunité ni aucune autre caractéristique des renseignements accessibles via ces liens.

4. Données nominatives transmises par l'utilisateur

Lorsque vous visitez ce site, MacPlus peut recueillir des données nominatives vous concernant lorsque vous vous inscrivez au forum ou au mailing-list.
En communiquant vos données via ce site, vous acceptez implicitement qu'elles puissent être utilisées, traitées et transférées au sein de la structure de MacPlus. Vos données seront gérées par notre administrateur web.
Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous pouvez exercer votre droit d'accès et de rectification et ainsi accéder à vos données nominatives, les rectifier ou les faire supprimer. Pour ce faire, contactez-nous par courrier recommandé.

5. Cookies

MacPlus utilise des cookies pour collecter des informations autres que d'ordre personnel afin de déterminer le nombre d'utilisateurs ayant visité notre site ainsi que les pages consultées. La collecte de ces informations nous permet d'adapter notre site Internet afin de répondre au mieux à vos besoins. En utilisant notre site Internet et nos services en ligne, vous nous autorisez à placer des cookies sur vos appareils.

6. Modification des modalités d'utilisation de ce site

MacPlus se réserve le droit de modifier les présentes modalités dans le cadre de l'actualisation du contenu du site. Les modalités les plus à jour étant celles qui s'appliquent en tout temps, nous vous demandons de demeurer au fait des modifications dont elles font l'objet.

7. Loi applicable, tribunal compétent

Toute difficulté, réclamation ou litige, provenant ou lié(e) aux présentes mentions sera régi(e) par la loi française. Le Tribunal de Paris sera seul compétent.