Suivez-nous

Justice

Stock-options, poursuite d’ex-employés ?

Il y a

  

le

 

Par

Après les investigations lancées par le département américain de la justice et la SEC, gendarme américain de la bourse, selon le Wall Street Journal, il se pourrait que des poursuites soient lancées contre d’anciens employés d’Apple, Broadcom, Monster ou encore McAfee.

La pratique généralisée qui consistait à anti-dater l’utilisation des stock-options pour obtenir des conditions plus favorables pour les cadres des entreprises pourrait donc retomber sur d’anciens employés. Chez Apple, ce serait l’ancien CFO Fred Anderson ou l’ancienne conseillère Nancy Heinen qui en ferait les frais.

Pas plus de précisions quant à une implication de Steve Jobs malgré la découverte de procédés similaires chez Pixar (voir la dépêche du 1er février 2007).