Suivez-nous

Divers

Riposte graduée : Barroso dit non

Il y a

  

le

 

Par

La Présidence française de l’Union a-t-elle cherché le bâton pour se faire battre ? Manuel Barroso le président de la Commission vient tout juste de répondre par une fin de non-recevoir au Président français, lequel lui demandait de s’opposer à l’amendement 138 du paquet Télécom déposé par Guy Bono et Daniel Cohn Bendit. En renvoyant l’exécutif français au Conseil des ministres européen, c’est un véritable camouflet que la Commission vient de lui infliger, sachant qu’un certain nombre de pays ont éjà fait connaître leur hostilité au concept français de riposte graduée.