Suivez-nous

Divers

e-books : différences US/UK

Il y a

  

le

 

Par

ebookbuyer.jpg

Amazon se contentant d’affirmer vendre des «millions» de liseuses sans donner de chiffres plus précis, il est bien difficile de faire des comparatifs entre le Kindle et les autres lecteurs de livres numériques. Toutefois, il est toujours possible de mettre en graphiques des habitudes de lecture, comme l’a fait l’anglais Book Marketing et son homologue US Bowker’s PubTrack Consumer.

ebookdevices.jpg

Le résultat est le suivant : dans la catégorie «Appareil le plus souvent utilisé pour lire des e-books», le Kindle a véritablement cartonné aux États-Unis entre novembre 2009 et novembre 2010, passant de 26% à 45%, tandis qu’en Grande-Bretagne la liseuse d’Amazon est à la peine, avec un maigre 9%. Le boutiquier a mis du temps avant de lancer son reader en Europe, ceci expliquant sans doute cela.

C’est aussi pourquoi outre-Manche, l’iPad, l’iPod touch et l’iPhone sont plus utilisés pour la lecture numérique que le Kindle : 28% en tout.

ebookbuyer.jpg

Autres données intéressantes, la répartition des lecteurs d’e-books : si aux États-Unis, les femmes sont particulièrement clientes des livres numériques, c’est l’inverse en Grande-Bretagne avec des hommes accros.

Ces chiffres se concentrant sur le matériel, ils ne sont pas forcément représentatifs des plateformes logicielles : après tout, Kindle existe également en app sur iOS.

Source