Suivez-nous

Divers

Wikipedia bannit le Ministère de l’Intérieur pour “foutage de gueule” !

Il y a

 

le

 

Par

capture_d_ecran_2016-01-13_a_12.37.51.jpg

Ça doit être, parfois, un boulot stressant que d’officier au Ministère de l’Intérieur ; et les fonctionnaires, qui sont restés jeunes, ont parfois besoin de décompresser. Il semble qu’un de leur moyen favoris soit d’aller vandaliser des pages de Wikipedia. Une activité visiblement très répandue depuis la mi-2013 pour l’IP 212.234.218.196, appartenant au Ministère.

L’encyclopédie en ligne, en tout cas, a choisi la manière forte et a, le 18 décembre dernier, purement et simplement banni l’une des IP du Ministère de l’Intérieur français pour faire cesser les atteintes à son corpus. Les motifs évoqués sont assez explicites : “attitude non collaborative”, passage en force” et même “foutage de gueule”.

Les agissements de certains fonctionnaires du Ministère ont effectivement de quoi surprendre : le 21 août dernier, l’un d’eux à tenté d’éditer la page de présentation de l’encyclopédie, en la remplaçant par la très poétique mention “sale batar”. Autre cas, en 2013 un utilisateur de l’adresse IP a “tenté à six reprises, en l’espace d’une demi-heure, de modifier la fiche du préfet de police de l’époque, Bernard Boucault, afin d’effacer la trace de ses démêlés avec les opposants au mariage pour tous”, note le Canard Enchainé, qui publie cette surprenante information dans son édition du jour.

– (via)