Oh non ! Votre navigateur est trop ancien pour profiter pleinement de MacPlus.
Nous vous recommandons de le mettre à jour.
1er septembre 2014
Dernière mise à jour : 15h16

Un analyste dégrade la note d’AAPL

Rédigé par iMike

La communauté des analystes a toujours eu du mal à correctement évaluer les performances à venir d’Apple, se plantant souvent de quelques milliards de dollars lors des grands messes trimestrielles (la prochaine aura d’ailleurs lieu le 24 avril). Mais tous les experts prédisent des lendemains qui chantent pour la première capitalisation boursière, tous… sauf un !

Walter Piecyk de BTIG Research estime ainsi que si Apple devrait une fois de plus faire tourner en bourrique les analystes pour son dernier trimestre (avec 40 milliards de revenus pronostiqués), il n’en dégrade pas moins la note de l’action AAPL : d’« acheter », elle passe à « neutre ». Il est temps pour les boursicoteurs de « reprendre leur souffle », d’après l’observateur.

Pour Piecyk, il paraît en effet inévitable que la route va comporter des obstacles dans un proche avenir, qui pourrait bien débuter dès le prochain trimestre : Apple pourrait bien être obligée de revoir le prix de l’iPhone ; les opérateurs seraient de moins en moins enclins à reverser à Apple les lourdes subventions sur le smartphone. La « profitabilité » des distributeurs est obérée par ces coûts, même si les utilisateurs de l’iPhone sont les plus rentables.
En conséquence, si Apple devrait écouler 33 millions d’iPhone au dernier trimestre, les ventes pourraient s’établir à seulement 27,5 millions au prochain.

Source - Contenu anglais

Publié le :9 avril 2012 à 17:09Catégorie :Economie