Suivez-nous

iPhon.fr

Justice : des jeux d’argent illégaux présents sur l’App Store ?

Ou quand les accros au casino accusent publiquement Apple devant les tribunaux…

Il y a

  

le

 

Par

© Unsplash / Keenan Constance

Aux États-Unis comme ailleurs, les jeux d’argent sont désormais particulièrement règlementés. On sait en effet que ceux-ci peuvent entraîner une dépendance, qui concernerait même 1,3% de la population française selon l’INPES et l’observatoire français des drogues et des toxicomanies. Si bien que les législateurs proposent de plus en plus de textes visant à protéger les consommateurs.

Malgré tout, certains acteurs comme les développeurs d’applications -qui s’inscrivent dans un cadre en ligne différent des établissements classiques- arrivent à passer entre les mailles du filet. Si bien que sur iOS aussi, des utilisateurs peu prudents se retrouvent à dépenser de coquettes sommes sur des plateformes dont le concept reprend peu ou prou celui des casinos traditionnels.

Et un procès de plus pour Apple

C’est notamment le cas de Joshua McDonald et Michael Helsel, des Américains ayant combiné plusieurs centaines de dollars d’achats à eux deux. Ces derniers viennent ainsi de réunir une action de classe attaquant directement la marque à la pomme devant la cour du district Nord en Californie. Un tribunal déjà lieu du procès qui oppose Apple à Epic Games, dans le cadre du bannissement de Fortnite.

Les plaignants accusent notamment Cupertino de se comporter tel un “casino sans licence“, permettant et facilitant les jeux d’argent non autorisés en faisant appel à des monnaies virtuelles. Ce qui violerait les lois d’au moins vingt-cinq états, selon l’accusation. Ceci reste bien sûr à démontrer, les juristes en charge du dossier n’ayant pas rendu leur décision finale pour le moment. Il est d’ailleurs encore difficile de tabler sur l’issue de ce conflit, tant les avocats d’Apple sont réputés pour leur ténacité (Prepear l’a payé très cher).

Comment se prémunir ?

L’addiction aux jeux d’argent peut entraîner de graves conséquences pour les victimes et leur entourage. À commencer par un investissement financier de plus en plus important, évidemment le plus souvent sans ROI* pour compenser. Le joueur compulsif peut aussi s’exclure de son cercle familial et amical afin de s’isoler en dépensant, ce qui ne facilite pas l’accès à l’aide.

Heureusement, il existe une liste noire sur laquelle chacun peut s’inscrire pour ensuite être refusé lors de l’inscription sur des sites de paris en ligne. Le blocage affecte aussi les autres dangers comme les tables de poker virtuelles. Mais il est nécessaire de se lancer dans la démarche, qui peut être encouragée en consultant un spécialiste : l’addictologue.

*retour sur investissement

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *