Suivez-nous

iPhon.fr

Un dirigeant d’Apple a déjà proposé une réduction de la commission de 30 %

La bataille juridique entre Epic et Apple nous permet de découvrir des révélations.

Il y a

  

le

 

Par

© iPhon.fr

Aujourd’hui, alors qu’Apple continue de miser sur de nouveaux services, la façon dont la firme de Cupertino traite les développeurs tiers d’apps pour iOS est scrutée à la loupe. Par ailleurs, des actions en justice ont déjà été menées contre Apple, par des développeurs.

Actuellement, le procès intenté par Epic, le développeur du jeu Fortnite, à Apple, est en cours. Pour rappel, estimant que la commission prélevée par Apple (de 30 %) est excessive, Epic avait installé son propre système de paiement sur le jeu vidéo, afin de ne pas payer cette commission. La firme de Cupertino a immédiatement retiré Fortnite de l’App Store, et Epic a décidé d’attaquer Apple en justice.

En attendant le verdict, ce procès historique, qui pourrait bouleverser le modèle d’Apple, nous permet également de découvrir des révélations. Par exemple, cette semaine, nous apprenons qu’en 2011, des dirigeants d’Apple auraient déjà discuté d’une réduction de la commission de 30 % que l’App Store prélève sur les transactions entre les développeurs d’apps et leurs utilisateurs.

Comme le rapport Bloomberg, des documents utilisés par Epic comme preuves dans le cadre de cette affaire montrent qu’en 2011, Phil Shiller (ancien responsable du marketing et actuel patron de l’App Store) aurait discuté avec Eddy Cue (responsable des services Apple) sur la possibilité de réduire la commission de l’App Store, dans un échange par e-mail.

Dans son e-mail, Shiller expliquait qu’Apple ne pourrait pas garder cette commission de 30 % indéfiniment. L’actuel responsable de l’App Store suggérait également que si Apple devait modifier sa commission, il pourrait le faire en étant en position de force, en passant à une commission de 20 % à 25 %.

Phil Shiller avait également proposé qu’Apple ajuste sa commission lorsque l’App Store atteint le milliard de dollars de bénéfice annuel, que la firme fasse en sorte que ses profits ne baissent pas malgré cette réduction de la commission.

Apple applique toujours sa commission de 30 %, mais des ajustements ont été faits

Aujourd’hui, Apple prélève toujours sa commission de 30 %. Néanmoins, la firme de Cupertino a déjà fait quelques ajustements en faveur des développeurs d’apps.

Par exemple, sur les services avec abonnement, la commission de 30 % ne s’applique que la première année, pour un utilisateur. À la seconde année, la commission est réduite à 15 %. Récemment, afin de soutenir les PME, Apple a également réduit sa commission pour les développeurs qui génèrent moins d’un million de dollars par an.

Notons que Google Play, la boutique d’apps officielle d’Android, adopte une structure très similaire à celle d’Apple. Néanmoins, sur Android, les utilisateurs peuvent installer des applications qui ne sont pas sur le Play Store, ou même installer une boutique d’apps alternative.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *