Suivez-nous

Economie

Jean-Michel Jarre voudrait 400$ par iPhone

Il y a

  

le

 

Par

oxygene-1977.jpg

Jean-Michel Jarre, ancienne gloire de la musique électronique très typé années 70, refait parler de lui avec une proposition pour le moins originale. Il estime que les artistes devraient travailler avec les constructeurs de bidules électroniques afin d’en retirer tous les bénéfices possibles – pour chaque smartphone vendu, entre 300 à 400$ devraient retomber dans la poche des créateurs, qu’il s’agisse de musique, de vidéos, de littérature… « Si vous vous passez [de tous les contenus] sur un smartphone, vous n’avez plus qu’un simple téléphone qui vaudrait 50$. D’accord, admettons qu’il y a beaucoup d’innovation dans un smartphone, alors ajoutons 100$ pour cette innovation ». Tout le reste devrait être reversé aux artistes. Jarre évoque l’idée, non pas d’une taxe, mais d’un partenariat avec les constructeurs, qui ne « devrait pas toucher le consommateur ». On lui souhaite bien du courage pour se mettre dans la poche les marges d’Apple.

Plus généralement, le discours du nouveau président du CISAC (Confédération Internationale des Sociétés d’Auteurs et Compositeurs) est assez cohérent. Il affirme qu’il faut cesser de prendre Google, Facebook et les autres comme des ennemis; ces sociétés se sont développées très rapidement sans nécessairement penser aux dommage collatéraux. C’est pourquoi les créateurs devraient accepter de travailler avec elles afin de créer un modèle économique plus sain. Ce d’autant que « la musique, la photographie, les médias, les films – tout cela est en train d’être gratuit sur internet. Et nous devons l’accepter » analyse t-il, plutôt lucide. Il songe à un modèle proche de celui d’une licence comme pour les radios (une licence globale ?).

Source