Oh non ! Votre navigateur est trop ancien pour profiter pleinement de MacPlus.
Nous vous recommandons de le mettre à jour.
19 septembre 2014
Dernière mise à jour : 16h50

Sprint défend le choix de l’iPhone

Rédigé par iMike
 - JPEG - 98.4 ko

Pour éviter la faillite, un opérateur téléphonique doit-il miser tout son avenir sur un seul appareil ? Sprint pense que oui. Alors que certains analystes estiment que l’entreprise est au bord de la banqueroute, le CEO de Sprint, Dan Hesse, a tenté d’expliquer pourquoi l’iPhone est à même de sauver sa société… même s’il a fallu dans l’entrefait mettre plus de 15 milliards de dollars sur la table !

C’est que l’iPhone est lourdement subventionné, explique t-il dans une interview. « C’est pourquoi un fort pourcentage de nouveaux clients est important ». 4 iPhone sur 10 vendus par Sprint au dernier trimestre 2011 l’ont été à de nouveaux clients, dont une bonne part piqués à AT&T et Verizon. « C’est environ le double par-rapport à nos concurrents », précise Hesse, qui s’enorgueillit d’être le seul opérateur à proposer de l’illimité.
Cependant, les ventes du mobile pommé ayant « dépassé les attentes », elles pèsent à court terme sur les revenus de Sprint (par le jeu des subventions plus importantes).

Les propriétaires d’iPhone sont particulièrement intéressants pour les opérateurs : ils ne changent pas souvent de crémerie (à cause des forfaits de deux ans) et consomment moins de bande passante que les propriétaires de smartphones 4G - cela risque de changer lorsque l’iPhone 5 sera de sortie… Du point de vue des coûts, les clients de l’iPhone « sont plus profitables que le consommateur de smartphone moyen ».

Source - Contenu anglais

Publié le :21 mars 2012 à 16:06Catégorie :iPhone