Suivez-nous

Justice

Steve, Fred et les options d’achat

Il y a

  

le

 

Par

Alors que l’affaire des stock-options chez Apple semblait toucher à sa fin avec l’annonce d’un accord entre l’état américain et Fred Anderson, l’ancien responsable des finances à Cupertino et le début des poursuites contre Nancy Heinen, ancienne “general counsel” chargée des affaires de justice.

Mais coup de théâtre, l’annonce de l’accord ébruitée, on apprend que l’ancien CFO a choisi de charger Steve Jobs assurant qu’il est effectivement impliqué dans l’attribution des stock-options antidatées.
Ce soir, pour ne pas rester sans réagir, le Conseil d’Administration de la Pomme a diffusé un communiqué dans lequel il réaffirme la totale confiance que le conseil porte à Steve Jobs après que l’enquête interne l’ait blanchi. Le communiqué est notamment signé par l’ancien vice-président Al Gore et l’actuel PDG de Google Eric Schmidt.

Ex-Apple CFO blames backdating on Jobs