Suivez-nous

iPhon.fr

Troisième attaque en justice de la part de Maxell contre Apple

L’entreprise japonaise Maxell attaque une nouvelle fois Apple en justice.

Il y a

  

le

 

Par

© Unsplash / Bill Oxford

Le producteur d’électronique japonais Maxell a intenté une nouvelle action en justice contre Apple, l’accusant une fois de plus d’avoir enfreint 12 brevets via FaceTime et des fonctionnalités photographiques de l’iPhone ou de l’iPad. La plainte a été déposée auprès du tribunal de district américain de la division Waco du district ouest du Texas en date du 19 février dernier.
L’entreprise accuse Apple de contrefaçon de brevets et demande à ce titre un dédommagement à la firme de Cupertino.

Trois fois en trois ans

C’est déjà la troisième fois en trois ans que Maxell poursuit Apple en justice. Une nouvelle fois, l’entreprise reproche à la Pomme d’avoir enfreint les règles de la propriété intellectuelle notamment autour de FaceTime, la reconnaissance faciale, ou encore, la balance des blancs de son appareil photo.

Les 12 brevets incriminés par Maxell ne sont, dans leur très grande majorité, qu’une continuité des brevets déjà attaqués dans les deux autres affaires judiciaires entre les deux entreprises. Il est par exemple question de FaceTime, l’entreprise japonaise reprochant à sa consœur californienne d’avoir utilisé des technologies dont elle n’avait pas la propriété au sein de sa très populaire application d’appels vidéo.

12 brevets attaqués

Les brevets autour du calcul de la balance des blancs sur l’application appareil photo sont également ciblés par Maxell. Une demande assez étonnante quand on connaît la popularité de la balance des blancs, une technique de photographie basique qui est connue de tous et dont la propriété ne semble pas être privée. Si Maxell s’attaque précisément au système qui permet de calculer cette fameuse balance, il semble malgré tout très difficile de prouver qu’Apple utilise une technologie qui soit protégée.

Le nouveau procès rejoint la liste des actions en justice intentées par Maxell contre Apple, mais aucune n’a encore abouti. Seule victoire pour le japonais pour le moment, en juin 2020, un tribunal a accepté des mesures spéciales pour le procès de 2019 afin de permettre à Maxell de revoir le code source d’Apple.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *