Suivez-nous

iPhon.fr

“Sign in with Apple” dans le viseur de la justice américaine

La justice américaine lance une nouvelle enquête contre Apple.

Il y a

  

le

 

Par

© Unsplash / Zhiyue Xu

Après Google et Facebook, il est possible depuis quelques mois de se connecter sur un service avec des identifiants Apple, ces derniers permettent une meilleure protection des données selon la Pomme, mais ne semble pas être du goût de l’oncle Sam. Le ministère de la Justice américaine a en effet ouvert une enquête à l’encontre de cette nouvelle fonctionnalité de la firme de Cupertino, la raison ? Non-respect des lois antitrust (encore).

C’est l’accusation la plus à la mode en ce qui concerne les géants de la technologie ces derniers mois. Les lois antitrust planent au-dessus des GAFA comme des épées de Damoclès, prêtent à venir saigner les géants de ce nouveau monde, comme elles ont anéanti les monopoles pétroliers au début du siècle dernier.

En ce qui concerne Apple, la Pomme a introduit la fonctionnalité « se connecter avec Apple » comme une option respectant la confidentialité dans iOS 13. Elle permet aux utilisateurs de créer un compte sur une application sans partager leur adresse e-mail.

Apple a également demandé à ce que les applications qui proposent de se connecter avec Google, Facebook et Twitter sur l’App Store proposent également de se connecter avec la solution de la Pomme, question d’équité.

Apple a trop de contrôle sur l’App Store

C’est cette demande d’Apple qui aurait mis en colère les développeurs de l’App Store, ces derniers se sont plaints de la politique de la Pomme, et les régulateurs antitrust américains ont ouvert une enquête sur ce sujet, selon les sources du média The Information.

Les représentants de développeurs ont estimé que l’ajout de l’option d’Apple permet aux utilisateurs de ne pas être en contact avec l’application, ces dernières perdant ainsi de précieuses informations. Selon eux, Apple ne cherche pas à faire grandir la confidentialité au sein de ses appareils, mais simplement de renforcer encore plus son contrôle tyrannique sur l’App Store.

La Pomme avait d’ailleurs demandé, au départ, à ce que le bouton « se connecter avec Apple » soit situé en premier dans les options de connexion sur les applications de l’App Store. Cette demande a depuis été retirée par la firme de Cupertino, face à la levée de boucliers des développeurs.

Alors qu’Apple est très critiquée pour sa gestion de l’App Store, la marque à la pomme continue de faire régner sa loi sur sa plateforme de téléchargements d’applications, étant le seul maître à bord.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *