Suivez-nous

iPhon.fr

Apple et Tim Cook s’engagent pour une loi de lutte contre les discriminations

Le texte, proposé il y a de nombreuses années, n’a toujours pas été adopté.

Il y a

  

le

 

Par

© Apple

En 2015, alors que les États-Unis étaient encore dirigés par Barack Obama, un parlementaire démocrate a proposé l’Equality Act, un texte de loi visant à interdire toute forme de discrimination fondée sur le sexe, l’identité de genre et l’orientation sexuelle dans tous les États américains. Dès son lancement, cette idée avait été soutenue publiquement par Apple.

Aussi logique soit-elle, elle ne fait toutefois pas l’unanimité au pays de l’Oncle Sam, si bien que le projet n’a finalement jamais été adopté par les deux chambres pour devenir loi. La donne politique a récemment changé à Washington et les démocrates contrôlent désormais le Congrès et la présidence. Le législateur progressiste, David Cicilline, vient donc de représenter une nouvelle mouture de son texte original.

Tim Cook prend régulièrement part aux débats politiques

Il est soutenu dans cette bataille par de nombreux ONG et plus de 80 % de l’opinion publique américaine. Et cette fois encore, Apple vient de monter au créneau pour défendre ce projet. Ainsi, Tim Cook a publié sur son compte Twitter un message d’encouragement :

L’Equality Act reflète dans la loi le fait que chaque personne mérite dignité et respect, quelle que soit son orientation sexuelle ou son identité de genre – au travail, à la maison et sur la place publique. Nous appuyons fermement son adoption et nous encourageons le Congrès à se réunir et à y parvenir.

Reste donc à convaincre le Sénat, où la majorité démocrate est ténue, de valider cette proposition. Rappelons que par le passé, Tim Cook n’a pas hésité à prendre position dans des débats politiques. On a notamment pu le voir plaider en faveur de la lutte contre les discriminations à la suite du mouvement Black Lives Matter.

Plus récemment, il a participé à une conférence de l’ONU visant à enrayer le changement climatique. L’occasion pour lui de rappeler l’engagement fort de la firme de Cupertino qui a promis d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *