Suivez-nous

Economie

Après WebKit, Opera se sépare de 10% de ses employés

Il y a

  

le

 

Par

url-1.jpg

url-1.jpgOn fait la moue du côté de Oslo. L’éditeur Opera s’est en effet séparé d’environ 90 de ses employés, soit 10% de sa force de travail. En cause : le transfert vers WebKit, qui va à terme remplacer le moteur Presto des navigateurs web mobile de l’entreprise norvégienne. Les troupes d’Opera comptent désormais 840 employés. cet effort de restructuration, qui a été chiffré par l’éditeur à 7,8 millions de dollars au quatrième trimestre 2012, est cependant relativisé par les 73 embauches qui ont eu lieu tout au long de l’année dernière. La moitié de la charrette (intervenue entre octobre et décembre dernier) sont des développeurs, le reste étant attaché au marketing et à la commercialisation.

Une grande partie des salariés remerciés ont décidé de quitter la société après la décision de passer avec armes et bagages vers WebKit, apprend t-on chez The Next Web. Les ressources auparavant dédiées à l’amélioration du moteur Presto serviront désormais à contribuer à la communauté du moteur open-source, utilisé entre autres par Apple dans Safari.

Rappelons que du côté business d’entreprises, Opera a racheté Skyfire il y a peu, pour 155 millions de dollars.

Source