Suivez-nous

Système

Windows 10 ne sera pas la lessiveuse à pirates espérée

Il y a

 

le

 

Par

ic-89.jpg

Rétro-pédalage chez Microsoft : l’éditeur, qui avait annoncé clairement qu’il proposerait «la mise à jour tous les PC qualifiés, légalement ou non, vers Windows 10», tempère son annonce, en indiquant à The Verge que les «copies pirates de Windows seront toujours considérées comme telles après la mise à jour vers Windows 10».

«Nous proposerons un mécanisme pour que les détenteurs d’une licence non légale puisse la convertir en version légale via le nouveau Windows Store», a indiqué un porte-parole de Redmond qui précise que la politique de prix reste «consistante globalement» (entendez qu’elle ne privilégiera pas les pirates).

Microsoft refuse d’en dire plus mais il est vraisemblable qu’après mise à jour, les version “pirates” de Windows 10 comprendront des limitations, à l’image de ce qui se pratique actuellement. Par exemple, si ces versions bénéficient des mises à jour de sécurité importantes, elles ne reçoivent pas les mises à jour fonctionnelles. Autre méthode, faire passer le bureau au noir une fois par heure, affichant une alerte indiquant que la version utilisée n’est pas légale.