Suivez-nous

iPhon.fr

Shorts : YouTube dévoile son nouveau concurrent de TikTok

La plateforme est actuellement testée en version beta en Inde.

Il y a

 

le

 

Par

© YouTube

Décidément, le format TikTok fait beaucoup d’envieux. Après Instagram qui a lancé Reels en août dernier, c’est au tour de Google par l’intermédiaire de YouTube de dévoiler une nouvelle plateforme similaire à l’application chinoise. Concrètement, Shorts sera intégré directement à YouTube. Chris Jaffe, VP of Product Management qui travaille sur ce projet, en a dit plus dans un billet de blog :

Shorts est une nouvelle expérience de vidéo courte pour les créateurs et les artistes qui souhaitent tourner des vidéos courtes et accrocheuses en utilisant uniquement leurs téléphones portables.

TikTok reste très populaire

Comme sur TikTok, les vidéastes auront le loisir d’utiliser des musiques de fond à travers un catalogue mis à disposition. Pour l’heure, cette nouvelle plateforme n’est disponible qu’en beta en Inde et uniquement sur Android. Une version iOS n’est évidemment pas exclue mais elle viendra un peu plus tard.

Le choix de l’Inde ne doit en fait rien au hasard. Le pays s’est distingué en décidant d’interdire l’application chinoise sur son territoire. Cela a frustré plusieurs centaines de millions de personnes qui avaient pris pour habitude d’utiliser TikTok. Il y a donc un vrai marché à récupérer.

Mais ce n’est là qu’un début et Chris Jaffe le promet : « Il s’agit d’une première version du produit, mais nous la lançons maintenant pour vous amener – notre communauté mondiale d’utilisateurs, de créateurs et d’artistes – dans notre voyage avec nous alors que nous construisons et améliorons Shorts. Nous continuerons d’ajouter de nouvelles fonctionnalités et de nous étendre dans d’autres pays dans les mois à venir, au fur et à mesure que nous apprendrons de vous et écouterons vos commentaires ».

Malgré cette nouvelle concurrence et la menace d’une interdiction aux Etats-Unis, TikTok a été en août l’application la plus téléchargée dans le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *