Suivez-nous

iPhon.fr

L’iPhone 12 ferait baisser les marges d’Apple (…malgré le retrait du chargeur)

Apple voué à réduire ses marges avec les nouveaux iPhone 12 ?

Il y a

 

le

 

Par

© Apple

Lors de son keynote du 13 octobre, Apple a officialisé tous les nouveaux iPhone 12. Habituellement, le constructeur profite du mois de septembre pour présenter ses derniers téléphones, mais il a été exceptionnellement obligé de repousser à cause de la pandémie mondiale de coronavirus. D’ailleurs, certains modèles (les iPhone 12 et iPhone 12 Pro Max) ne seront pas disponibles avant mi-novembre, il faudra patienter un peu plus que pour les deux autres versions —dont les livraisons commenceront dès les 16 novembre.

Moins de marges pour Apple ?

Les iPhone 12 ont droit à quelques changements de taille par rapport à la précédente génération dévoilée il y a un an. Et pour cause, les quatre modèles ont droit à la 5G et à l’OLED, ce qui n’était pas le cas de (tous) les iPhone 11. Pour ces raisons, la banque britannique Barclays estime que la marque à la pomme réduit ses marges avec cette gamme d’iPhone.

Pourtant, Apple a retiré le chargeur (au profit du simple câble Lightning) et les écouteurs EarPods de la boite. Jusqu’ici, les appareils étaient fournis avec chaque iPhone. Des rumeurs annonçaient que le constructeur allait prendre cette décision, c’est chose faite —il justifie ce choix par des raisons écologiques. Cependant, la marque est obligée de vendre les écouteurs avec le téléphone en France pour se plier à la loi qui oblige à vendre un kit mains libres.

Malgré cette décision, Barclays affirme que ces retraits ne suffisent pas à équilibrer les investissements mis en place pour l’intégration de la 5G et des écrans OLED, mais aussi les capacités de stockages proposées par les différents iPhone 12. Les marges bénéficiaires d’Apple pourraient donc être inférieures à celle de l’an dernier. Si elle est l’une des entreprises dont les marges sont les plus élevées, il est possible que cette hypothèse impacte la marque et ses investisseurs.

Pour Barclays, les utilisateurs auront tendance à délaisser l’iPhone 12 Pro dont le tarif est de 999 dollars (… 1 159 euros en France) au profit des iPhone 12 et iPhone mini qui sont plus accessibles avec prix respectifs de 909 euros et 809 euros en France. Si tel est le cas, les marges bénéficiaires de l’entreprise risquent bel et bien de baisser.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *