Suivez-nous

Economie

La qualité de l’air en Chine baisse, Apple serait en train de produire plus d’iPhone ?

La qualité de l’air dans Zhengzhou, a baissé. Et cela pour bien être lié avec la production d’iPhone dans les usines Apple qui peuplent la ville.

Il y a

  

le

 
© iFixit

Difficile à croire et portant la production d’iPhone en Chine et notamment à Zhengzhou à un impact direct sur l’environnement de l’empire du Milieu. « Depuis le 26 octobre, les données sur la qualité de l’air de Zhengzhou, montrent que les niveaux de production industrielle ont augmenté récemment » écrit Katy Huberty, analyste pour Stanley Morgan.

Si aujourd’hui la production est maximale pour l’iPhone 12 et l’iPhone 12 Pro. Les iPhone 12 mini et le 12 Pro Max ne sont toujours pas ouverts à la précommande. Apple a annoncé leur sortie pour le 13 novembre prochain. Leur production doit actuellement être proche de son maximum, poussant ainsi les usines d’Apple à plein régime avec quatre modèles différents à produire et une demande qui explose.

Une demande exceptionnellement haute

Car oui, si l’année a été marquée par une pandémie qui plonge le monde dans une crise économique inévitable, cette dernière ne semble pas avoir d’impact sur le microcosme d’Apple, ou du moins pas celui qui serait logiquement attendu. En effet, la demande autour de l’iPhone 12, mais surtout de sa version Pro est bien plus haute qu’attendu.

Les précommandes du premier week-end auraient dépassé celle de l’an passé ou l’iPhone 11 avait pourtant réussi un très joli démarrage. Mieux encore les résultats trimestriels d’Apple cet été (dont les chiffres officiels doivent être donnés demain) seraient meilleurs que l’an passé selon plusieurs experts. La demande autour des iPad et des MacBook aurait en effet explosé cet été.

Comme un air de pollution

Ainsi Apple séduirait plus que jamais en cette année 2020 pourtant pas placée sous le signe du glamour. Cette demande accrue des modèles d’iPhone, notamment l’iPhone 12 Pro et son fameux LiDAR a contraint la marque à la pomme à produire davantage qu’attendu. Une production monstrueuse qui a des impacts bien au-delà du châssis en acier inoxydable du smartphone.

Effectivement, les analystes proches de la marque à la pomme n’hésitent pas à tirer des conclusions entre la hausse du dioxyde d’azote dans l’air chinois et l’augmentation de la production industrielle, un raisonnement relativement fiable, surtout dans cette région du monde ou les risques de pollution naturels sont moindres. Alors quand on sait que cette hausse a été repérée à Zhenghou aussi appelé « iPhone City » il est facile de savoir d’où vient la pollution.

À quelques heures des annonces d’Apple autour de ses résultats financiers du 4e trimestre (la période juillet-septembre, les trimestres financiers ne sont pas raccord avec les trimestres civils) les spéculations se multiplient et tous les analystes donnent un dernier avis sur ce qui devrait être un bon trimestre de la part d’Apple, surtout au vu du contexte actuel.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *