Suivez-nous

iPhon.fr

Un modem 5G Qualcomm pour l’iPhone de 2021 avant la révolution de 2022 ?

La nouvelle puce X60 de Qualcomm pourrait bien être la dernière faire son arrivée dans un iPhone.

Il y a

  

le

 

Par

© Qualcomm

iPhone 12S, iPhone 13, si son nom reste encore indéterminé, Apple a bien commencé à travailler sur le prochain téléphone de la marque, dont la sortie est prévue pour la rentrée 2021. Selon le dernier rapport de DigiTimes, le téléphone de la marque à la pomme pourrait être équipé d’un modem 5G de dernière génération, en la personne de la puce Snapdragon X60. Alors que les iPhone 12 qui sont aujourd’hui disponibles sur le marché ne sont équipés que du modem X55 de chez Qualcomm.

Pour rappel, depuis la fin de son contrat avec Intel, Apple a signé un partenariat de plusieurs années avec Qualcomm qui assure le constructeur californien d’avoir la Pomme dans son carnet de commandes. Ce dernier travaille donc de près avec la firme de Cupertino pour installer les meilleurs modems 5G possibles au sein des iPhone de demain. Concernant celui de 2021, Apple aurait vu les choses en grand et souhaiterait passer un palier.

Un modem 5 nm comme grand changement pour 2021 ?

Si les rumeurs lancées par Kuo et d’autres analystes ne parlent pas de grande révolution pour l’iPhone de 2021, ce qui lui vaut parfois le nom d’iPhone 12S au vu de ses maigres améliorations, ce dernier pourrait malgré tout basculer sur un nouveau modem 5 G.

L’avantage principal du X60 vis-à-vis du X55 qui est aujourd’hui équipé dans les derniers iPhone sortis se résume en une ligne. Le modem X55 utilise la technologie 7 nanomètres, le X60 de son côté est passé au 5 nm, le modem prend donc moins de place, est plus performant, et moins gourmand en énergie.

Le dernier iPhone au modem Qualcomm ?

Alors que Qualcomm a annoncé au début du mois dernier sa puce X65 5G, cette dernière ne devra pas faire son apparition dans les prochains iPhone, si l’on en croit le rapport de DigiTimes. En effet, la Pomme travaille depuis plusieurs années à la réalisation d’un modem 5G personnel, pensé et fabriqué pour l’iPhone, un peu à la manière des puces M1 qui viennent de faire une arrivée fracassante au sien des derniers Mac.

L’idée d’Apple en rompant son contrat avec Intel a toujours été de produire, à terme, ses propres puces, la marque à la pomme devait à l’époque trouver un fournisseur qui accepte ce rôle ingrat d’intérimaire entre la fin du contrat avec Intel, et le début de l’aire Apple, qui n’était pas encore prête à prendre le relais dès 2020.

Mais selon les informations du DigiTimes, Apple pourrait être prêt à sortir sa propre puce au sein de l’iPhone de 2022, cette dernière serait basée sur la technologie 5 nm, même si certains analystes penchent pour une révolution avec une puce de 4 nm, ce qui à l’heure actuelle serait une première mondiale.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *