Suivez-nous

iPhon.fr

Spatial Audio débarque sur Apple Music pour… Android

Difficile de critiquer Apple pour son exclusivité après ce geste en faveur de la concurrence.

Il y a

  

le

 

Par

© Apple

Même s’ils ont conquis une bonne partie des utilisateurs de mobile sur la planète, les iPhone ne sont pas à disposition de tout un chacun. C’est bien pour cette raison que certains services de leur constructeur, tels qu’Apple Music, se retrouvent aussi sur le Google Play Store. Sauf que comme ont pu le remarquer certains internautes, certaines fonctionnalités sont limitées sur la plateforme de Google.

Ce ne sera toutefois pas le cas de l’audio spatial. En effet, son développeur vient tout juste de dévoiler que ce nouveau son immersif sera aussi disponible sur Android “bientôt“. Comme souvent, sa date précise de déploiement n’a malgré tout pas été précisée. Néanmoins, pour donner un ordre d’idée, il faut savoir que Spatial Audio est arrivé sur Apple Music pour iOS dès le lundi 7 juin.

Prix des abonnements

Pour avoir droit à Spatial Audio, le premier prérequis consiste à s’abonner à Apple Music. Plusieurs forfaits sont disponibles, le moins cher étant fixé à 4,99 euros par mois pour les étudiants (sur présentation d’un justificatif). Les comptes classiques, pour leur part, doivent s’acquitter de 9,99 euros par mois. Enfin, pour les familles, ce sera 14,99 euros par mois avec la possibilité de partager l’accès avec jusqu’à six membres de son foyer. Il faut pour cela qu’ils habitent à la même adresse.

Apple Music est disponible sur la plupart des appareils pommés, à savoir les iPhone et les iPad d’une part mais aussi les Apple TV, le HomePod, les Mac et les iPod d’autre part. On peut également lire ses titres depuis l’Apple Watch, en faisant appel à la commande vocale via l’assistant Siri.

Compatibilité de Spatial Audio

Profiter de l’audio spatial sur Android ne demandera pas qu’un simple abonnement à l’app Apple Music. En effet, le son immersif n’est compatible qu’avec quelques produits pour le moment tels que les AirPods Pro et les AirPods Max. Au contraire, les AirPods “classiques” de première et de deuxième génération ne sont pas concernés, ni le haut-parleur des iPhone et des MacBook Pro.

Si vous disposez d’une paire d’oreillettes sans fil de marque concurrente, il faudra donc passer à la caisse une fois de plus. Les AirPods Max, à titre d’exemple, coûtaient 629 euros lors de leur lancement.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *