Suivez-nous

Édito

Nouvelle gamme d’iMac : nos conseils d’achat

La nouvelle gamme d’iMac vous tente ? Pour séduisante qu’elle soit, elle recèle quand même quelques pièges à éviter. Les voici.

Il y a

 

le

 

Par

Capture_d_ecran_2015-10-13_a_17-21-37.jpg

La cuvée 2015 des iMac est arrivée, redonnant des couleurs au modèle tout en un d’Apple, plus musclée niveau CPU et GPU, et adoptant, pour la première fois, la résolution 4K sur le modèle 21,5″, tandis que l’écran 5K est généralisé à tous les modèles 27″. Pour le 21,5″, l’écran 4K cohabite avec deux modèles à écran classique, positionné en entrée en milieu de gamme.

Ce rafraîchissement s’accompagne d’une gamme de périphériques revue, avec les tout nouveaux Magic Keyboard, Magic Mouse 2 et Magic Trackpad 2. Ces appareils, au design revu, embarquent une batterie, qui remplace les piles, assurant 1 mois d’autonomie après 2 heures de recharge (et une journée après 2 minutes de recharge).

Hausse modeste des performances processeur

Ce sont désormais des processeurs Intel Broadwell qui équipent les iMac 21,5″, après 2 années d’Haswell. Apple n’a pas eu le choix : Intel ne proposera les variantes Skylake des processeurs pour les iMac 21,5″ qu’au début 2016. Par contre, ce sont bien ces processeurs Skylake de dernière génération qui équipent les iMac 27″.

Cependant, Intel peine, de génération en génération, à réellement améliorer la puissance de ses processeurs, et les novations introduites visent essentiellement à maitriser leur consommation énergétique : il ne faut donc pas exagérer les gains enregistrés sur ces nouveaux iMac, qui demeureront, Skylake ou Broadwell, minimes par rapport à la génération précédente.

Globalement, estime Ars Technica, un iMac 4K i5 3,1 GHz se montrera, niveau CPU, 20 % plus rapide qu’un iMac Haswell 2013.

iMac 21,5″, lequel choisir ?

  • Nous vous déconseillons l’iMac 21,5″ d’entrée de gamme, proposé à 1249 €, mais équipé d’un processeur i5 poussif à 1,6 GHz (turbo boost à 2,7 GHz), et vous conseillons de lui préférer le modèle à 1499 €, équipé d’un processeur i5 à 2,8 GHz.
  • Pour un achat pérenne à cette diagonale, le meilleur choix est sans conteste iMac 21,5″ 4K, proposé à 1699 € avec un core i5 3,1 GHz (Turbo Boost à 3,6 GHz).
  • Attention, la RAM de cet iMac est soudée, il ne sera pas possible de l’étendre. Choisissez donc la quantité de mémoire dont vous désirez disposer et considérez bien le futur. 16 Go est une bonne option pour un usage courant, les graphistes, photographes, vidéastes pouvant choisir l’option 32 Go, facturée 720 €

Gare au stockage

C’est un des points qui fâchent dans la nouvelle gamme : les options de stockage sont toujours coûteuses, et les choix par défaut d’Apple frisent parfois le ridicule. Dommage de faire montre d’une certaine mesquinerie commerciale alors que, par ailleurs, la possibilité de stockage à haute vitesse se trouve sur cette génération, considérablement améliorée : en effet, les SSD optionnels sont désormais connectés via 4 lignes PCIe 2.0 NVMe (contre 2 auparavant), assurant un débit théorique maximum de 2 Go/s.

Sur les modèles 21,5″, on trouve – en 2015 ! – encore des disques à plateaux 5400 tpm (pour rire, les disques durs des iMac translucent 1998 étaient équipés de disques 5400 tpm). Autant dire que les performances seront… asthéniques et que le stockage constituera un vrai goulet d’étranglement. À éviter à tout prix, et ce n’est pas une coquetterie.

Second grief, niveau stockage, l’option Fusion Drive 1 To (facturée 120 €) n’embarque plus qu’un SSD de 24 Go (contre 128 Go pour la génération précédente). Pour retrouver un SSD 128 Go, il faut se tourner vers les Fusion Drive de 2 ou 3 To (+360 € et +480 €), fort coûteux.

Quel stockage choisir ?

  • Évitez autant que faire le disque dur 5400 tpm proposé par défaut sur tous les modèles d’iMac 21,5″
  • Si vos finances vous le permettent, préférez également le stockage en SSD pur – quitte à équiper votre machine d’un disque dur externe pour stocker vos gros fichiers – ou les Fusion Drive de 2 et 3 To, qui seront plus performants.

Pixel sauce !

Si les iMac 27″ 2015 adoptent les cartes graphiques AMD Radeon R9 M380, M390 et M395 avec 2 Go de VRAM, avec une option, sur le haut de gamme pour une R9 M395X avec 4 Go de VRAM (+300 €), les iMac 21,5″ doivent se contenter d’un GPU intégré Intel Iris Pro Graphics 6200 (Iris 6000 pour le modèle d’entrée de gamme).

Les performances de ce GPU sont en hausse par rapport aux versions 5000 de la génération précédente. Mais elles demeurent très en deçà de celles d’une vraie carte graphique et laissent planer une vraie inquiétude quant à leur capacité à correctement emmener un écran 4K. Les premiers retours, sans surprise, signalent des performances très moyennes sur Expose, ou la gestion des espaces, ou lors de la connexion d’un écran externe.

Et la carte graphique?

  • Les performances graphiques des iMac 21,5″ demeureront modestes. N’escomptez pas faire tourner dans de bonnes conditions des jeux récents et exigeants
  • Sur le modèle 27″, préférez la configuration avec AMD Radeon R9 M395, et si votre budget vous le permet, ou si vous envisagez d’utiliser un écran externe, visez carrément la version M395x 4Go, facturée 300 € .