Suivez-nous

Actu

Apple pense à développer des versions premium de Podcast, Bourse et Mail ?

L’iPhone est toujours le diamant brut d’Apple, et chaque sortie du téléphone d’Apple est attendu partout dans le monde. Mais, dans l’ombre, les services de la Pomme, commencent à se faire une place.

Il y a

  

le

 
© MacPlus

Oui, Apple est un constructeur de smartphones. Oui, ce sont les iPhone qui font la plus grande partie des revenus de la marque à la pomme. Mais dire qu’Apple ne se consacre qu’à sa partie hardware serait injurieux pour tout le travail fourni dans iOS et dans les services, payants ou non, de la marque.

Aujourd’hui ils représentent 16 % du chiffre d’affaires annuel de la Pomme, et ce chiffre grandit d’année en année. Un domaine où la Pomme sait, de surcroît, qu’elle a une marge d’amélioration bien plus grande que pour ses produits hardware, qui eux, semblent avoir attend leurs limites.

La marque à la pomme travaille en ce sens depuis quelques années pour démultiplier le nombre de services qu’elle peut proposer à ses clients. Et Apple ne manque pas d’idées. Apple Arcade pour ses gamers préférés, Apple TV+ pour proposer sa propre vision de la vidéo à la demande, ce secteur très en vogue, propulsée par Netflix et qui depuis ne cesse d’attirer de nouveaux utilisateurs. Ou encore Apple Music, le service universel d’Apple, qui a regroupé 85 millions d’abonnées en 5 ans selon le cabinet d’expertise Loup Ventures.

Apple Music : le service qui tire les autres vers le haut

La solution de streaming musical d’Apple est aujourd’hui la deuxième option la plus populaire au monde dans ce secteur. Même si Spotify peut sembler indétrônable, le service de la Pomme est le seul concurrent sérieux de l’application scandinave.

Preuve de la volonté d’étendre les secteurs couverts par ses applications de services, Apple a lancé il y a peu Apple News+. Si l’application d’informations n’a pour le moment pas réussi à traverser l’Atlantique – elle a d’ailleurs du mal à s’implanter chez l’oncle Sam, où elle est vivement critiquée – le service vient offrir une offre toute nouvelle qui a le mérite d’arriver en pionnier dans un domaine encore inexploré par la concurrence.

Plus proche de nous encore, Apple a lancé en septembre un tout nouveau service. Présenté en même temps que les toutes dernières Apple Watch (Series 6 et SE) auquel il est étroitement lié, Apple Fitness+ est la nouvelle solution pour les clients sportifs de la Pomme, ou ceux qui veulent le devenir. La fonctionnalité propose de suivre des cours de sports en vidéos pour quelques euros par mois, là encore, l’idée d’Apple est novatrice, et aucun autre géant de la tech ne s’était encore aventuré sur ce terrain.

Bourse, Mail et Podcast bientôt payants ?

Ainsi selon les informations du cabinet Loup Ventures, relayée cette semaine par Macrumors; Apple pourrait allonger son offre en proposant de nouveaux services payants. Ce serait le cas de trois applications, qui ont déjà une version gratuite, mais qui pourraient, dans les prochains mois, disposer de nouvelles options. L’application Mail, Podcasts et Bourse seraient en particulier dans le viseur de la firme de Cupertino. Ce sont trois des applications les plus utilisées sur l’iPhone, et elles peuvent toutes trois développer des fonctionnalités payantes.

Podcasts+ pourrait ainsi voir le jour et proposer des contenus exclusifs, un peu à la manière de ce que propose aujourd’hui Spotify, qui a acquis les droits de nombreux shows assez populaires. Il est malgré tout étonnant de voir cette offre venir en complément d’Apple Music, les deux ayant très bien pu être fusionnés comme Spotify l’a fait avec les Podcasts populaires dont elle a acquis les droits.

Il est également envisageable que la nouvelle application Podcast+, si elle voit le jour, soit accessible dans l’abonnement groupé : Apple One. Cette solution pourrait permettre à Apple d’unifier à terme son nombre d’abonnés sur l’ensemble de ses services.

En ce qui concerne Mail+, l’avantage principal de cette application par rapport à sa version gratuite devrait se voir dans la gestion, l’automatisation et la planification avancées de la boîte de réception. Pour Bourse+, l’avantage principal devrait être pour les propriétaires d’une Apple Card, les transactions pourraient être facilitées, toujours selon les prédictions du cabinet Loup Ventures qui avance toutes ces hypothèses dans son dernier rapport.

Plans et Santé vont suivre ?

Le document note également que le développement d’un service payant pour deux autres applications est en ce moment à l’étude du côté d’Apple. La marque à la pomme pourrait en effet développer deux nouvelles options pour ses applications Plans (ce qui donnerait Plans+) et Santé (Santé+), mais impossible, pour le moment, de donner la moindre information sur les fonctionnalités exclusives aux abonnés payants de ces applications.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *