Suivez-nous

Divers

—iPhone : ça gaze pour O2 ?—

Il y a

 

le

 

Par

Traditionnellement réputée difficile en matière d’association, Apple serait-elle à prrésent victime de l’enthousiasme de ses nouveaux partenaires ? Après l’annonce sans doute au minimum prématurée par Jonathan Schwartz le P-DG de Sun Microsystems sur son système de fichiers ZFS (voir la dépêche du 7 juin, ainsi que celle du 26 juin), est-ce au tour de Peter Erskine le CEO de l’opérateur britannique O2 de s’être quelque peu laissé emporter par la fierté de travailler avec un associé aussi convoité qu’Apple ?

Ballon d’oxygène…
Selon The Independent, P. Erskine a en effet confié qu’il comptait bien que le lancement du haut-débit et de l’iPhone permettraient de soutenir durant la seconde moitié de l’année la performance actuelle de sa société, ajoutant même “Nous sommes très impatients à propos de ce produit et nous espérons fermement pouvoir le commercialiser plus tard dans l’année lors de son lancement”… même si la société s’est refusé à confirmer officiellement la chose, et ce malgré l’existence de quelques indices supplémentaires matérialisés dans le code source du site Carphone Warehouse.

Est-ce paradoxalement les efforts consentis par l’opérateur en matière de déploiement de son réseau haut-débit qui auraient fait la différence, pour un terminal qui en est dépourvu… officiellement, du moins ? (voir la dépêche du 31 juillet) En tout état de cause, O2 filiale de l’espagnol Telefonica est à présent l’opérateur n°1 au Royaume-Uni, après une progression de plus de 10% au trimestre dernier, et dispose d’une base de près de 18 millions d’utlisateurs.
Fort de sa précédente place de leader, c’est Vodaphone qui a longtemps tenu la corde pour être l’opérateur exclusif de l’iPhone pour les sujets de sa Gracieuse Majesté, tandis qu’en France c’est toujours Orange qui fait figure de favori.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *