Suivez-nous

Périphériques et accessoires

Serait-ce la première photo du fameux capteur AirTag attendu demain ?

Le potentiel gadget pourrait être dévoilé lors du keynote de mardi à dix-neuf heures, mais sa date de sortie reste incertaine.

Il y a

 

le

 

Par

AirTags
© iPhon.fr

Pas plus tard que la semaine dernière, Tile annonçait ses nouveaux forfaits d’assurance mettant d’emblée la pression aux AirTags, pourtant toujours hypothétiques. Pour rappel, ces porte-clés connectés ont pour ambition d’aider à géolocaliser les objets perdus grâce au GPS et au Bluetooth intégrés. À ce jour toutefois, aucun des GAFAM ne s’est lancé dans le domaine et ce sont toujours quelques startups assez récentes qui occupent les premières parts de marché. C’était sans compter sur Apple, qui devrait officialiser sa propre alternative d’ici peu.

Le calendrier le plus probable, c’est le keynote -ou plutôt Apple Event désormais- de demain soir, qui se tiendra une fois de plus en ligne uniquement. Si beaucoup y attendent surtout l’Apple Watch Series 6, l’iPad Air de quatrième génération et les iPhone 12 (mini, Pro et Pro Max), d’autres auraient déjà des images de ces petits accessoires intelligents. C’est en tout cas ce que semble affirmer Jon Prosser dans le tweet ci-dessous…. à considérer avec moult précautions.

Un insider… qui n’en est pas un

En effet, depuis son arrivée sur YouTube il y a peu de temps, le vidéaste ne cesse de récolter des critiques négatives. Pour commencer, nombre d’internautes l’accusent de n’avoir pour seul objectif que de promouvoir sa chaîne et ses contenus en créant le buzz mais au détriment de rumeurs sérieuses. Ainsi, selon AppleTrack, Prosser -illustré d’un emoji rouleau papier toilette- n’aurait vu juste que 67,6% du temps. Soit bien loin des 90% du journal The Information, des 89,2% de l’efficace @L0vetodream ou encore des 86,9% de Mark Gurman (Bloomberg), sans compter @OnLeaks qu’il n’est plus nécessaire de présenter.

Par ailleurs, en se penchant de plus près sur ses tweets, il est aisé de remarquer que l’intéressé a davantage tendance à partager des fuites déjà publiées en amont sans en créditer leur auteur. Régulièrement épinglé à ce sujet, celui-ci supprime alors ses tweets… Et ne manque pas d’être pointé du doigt pour cette “arrogance” dont il fait preuve dans ses vidéos, dont le ton prétentieux et les vignettes à la “ÇA TOURNE MAL” laissent à désirer. Google semble d’ailleurs avoir bloqué sa chaîne il y a peu, Prosser assurant avoir été piraté. À vous de juger…

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *