Suivez-nous

Apple Watch

Montre connectée : la course à l’e-santé bat son plein

L’e-santé est le nouveau cheval de bataille pour les montres connectées qui cherchent toutes à proposer les meilleurs capteurs à leur audience.

Il y a

  

le

 
© Apple

L’Apple Watch est-elle capable de repérer la Covid dans de petites irrégularités cardiaques ? Si cette idée peut sembler dingue, de plus en plus de scientifiques pensent que c’est tout à fait possible. Et il y a un peu moins d’un mois, une étude faite à l’hôpital du Mount Sïnai de New York tend à prouver que oui, la montre connectée de la Pomme peut aider à diagnostiquer la Covid-19 jusqu’à une semaine avant que les tests PCR ne se révèlent positifs.

Cette étude, publiée dans le Journal of Medical Internet Research, prend en compte deux données médicales extrêmement précieuses pour la mise en place de ce diagnostic. Il s’agit de la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC), et du taxi d’oxygène présent dans le sang. Deux données qui peuvent être mesurées sur une Apple Watch de dernière génération.

Au cours des recherches, menées entre le mois d’avril et de novembre dernier, les chercheurs ont étudié les données de plusieurs centaines de personnes travaillant au sein de l’hôpital et étant donc en contact direct avec le virus. Les participants ont été suivis avec une Apple Watch, ils devaient également remplir des fiches quotidiennes sur leur niveau de fatigue, de stress… qui pourraient altérer les réponses et la recherche de symptômes.

La concurrence en avance sur Apple ?

Il est de notoriété publique qu’Apple fait du secteur de la santé, avec le sport, l’un des 2 axes prioritaires de développement de sa montre connectée, l’Apple Watch. Mais pour le coup, les deux données principalement utilisées dans cette étude, si elles sont aujourd’hui présentes sur la dernière version de la montre de la Pomme, elles le sont également chez plusieurs modèles de la concurrence, notamment chez Withings qui propose un oxymètre lui aussi sur sa montre connectée.

La montre du fabricant franco-américain est en effet l’une des concurrentes les plus  crédibles de l’Apple Watch. Si cette dernière accorde la grande majorité de son développement sur la santé, délaissant les interactions possibles avec les smartphones, la montre de Withings est aujourd’hui une référence en matière d’e-santé.

L’e-santé : un secteur en plein essor

Aujourd’hui, les montres connectées présentent toutes une multitude de capteurs qui sont là pour donner à leur propriétaire une meilleure connaissance de soi et de sa santé. De la même façon qu’il est devenu classique de différencier deux téléphones haut de gamme par leur écran ou leurs appareils photo, les montres connectées se font elles la guerre à qui aura le plus de capteurs, qui aura les plus précis, les plus puissants, et pourra ainsi se démarquer du reste de la concurrence. À ce jeu-là, pour le moment, c’est Apple qui tire son épingle du jeu, et d’assez loin. De la même manière que les AirPods sont devenus la référence des écouteurs sans fils, souvent copiés, mais jamais égalés, les Apple Watch sont ce qui se fait de mieux aujourd’hui en termes de montre connectée.

Apple aime à rappeler qu’elle est la marque qui a vendu le plus de montres, loin devant les entreprises historiques de l’horlogerie, et des années devant les autres marques de montres connectées qui n’arrivent à suivre le développement à un rythme effréné des produits de la Pomme.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *