Suivez-nous

Édito

Apple Watch pour février ? [MAJ]

Il y a

 

le

 

Par

Capture_daEUR_TM_A_c_cran_2015-01-03_A_10-17-25.png

Se dirige-t-on vers une sortie échelonnée de l’Apple Watch dans une poignée de pays privilégiés, comme cela a pu être traditionnellement le cas pour un certain nombre de nouveautés de la firme à la pomme, comme par exemple l’iPod, l’iPhone et même certains modèles d’iMac avant elle ? L’hypothèse est sur la table depuis le début, dans la mesure où une fois de plus Apple entre sur un nouveau marché en s’appuyant sur un composant difficile à obtenir en masse, mais cette probabilité semble vouloir prendre davantage corps, après la découverte de Cult of Mac.

Le site vient en effet de noter que la mention « disponible en 2015 » associée à la montre connectée d’Apple sur le micro-site de la marque s’est subitement transformée en « disponible début 2015 », sur ses déclinaisons nationales américaines, anglaises, allemandes, espagnole, française, italienne et suisse. Un tel choix s’avérerait d’ailleurs tout sauf une surprise, dans la mesure où les pays concernés ont tous une tradition dans la mode et l’élégance – d’un point de vue occidental – que celle-ci soit vestimentaire ou horlogère.

Ces derniers mois, Apple avait d’ailleurs multiplié les recrutements au sein des cadres de la haute couture ou de l’industrie horlogère, et organisé peu avant les fêtes en France, chez Colette à Paris dans le temple de la « branchitude », l’unique présentation de l’Apple Watch en dehors des États-Unis comme Macplus l’avait annoncé en avant-première.

L’annonce, en toute discrétion mais bien entendu calibrée pour faire le buzz, semble vouloir prédire un lancement aux alentours de la mi-février, c’est-à-dire pour la Saint-Valentin, avec un approvisionnement restreint conformément à la stratégie marketing d’Apple désormais bien rodée, avec des files entières de fans disposés à passer des nuits dehors pour faire partie des premiers chanceux à obtenir la précieuse nouveauté.

Cupertino devra cependant cette fois-ci vraisemblablement composer avec la contre-publicité générée par les dizaines de Chinois commissionnés pour braver les intempéries en lieu et place des oligarques et des officiels, restés confortablement installés chez eux, pour la plus grande joie des journalistes des chaînes d’info continue ou des «20 heures», ravis de s’offrir un « contre-champ » à peu de frais…

Le phénomène des « éclaireurs » envoyés en masse pour faire la queue pendant des jours, avant de remettre à de véritables « grossistes » les appareils disponibles en nombre limité, avait déjà été signalé au moment du lancement de l’iPhone 6. Il ne manquera sans doute pas de s’amplifier avec l’Apple Watch dans la mesure où, outre la très occidentale Saint-Valentin le 14 février, le nouvel an chinois tombe cette année le 19 février. De quoi faire gonfler un « marché gris » qui n’a eu de cesse de prendre de l’ampleur depuis plusieurs années en Chine continentale, à mesure que s’accroissait la classe moyenne mais également toute une caste de nouveaux riches et de responsables locaux corrompus, prêts à tout pour faire étalage de leur réussite.

Début décembre, la rumeur avait annoncé les premiers essais de production pour la montre connectée d’Apple. Auparavant, le 3e trimestre n’avait cessé de bruisse de rumeurs autour de la capacité ou non de son fournisseur de saphir synthétique à mettre à disposition suffisamment de cristal pour l’Apple Watch et/ou l’iPhone 6… Avant que Advanced Technologies n’annonce finalement sa faillite. Un certain nombre de modèles d’entrée de gamme ne seront d’ailleurs pas douter du fameux écran en saphir : il n’est pas certain à ce stade que l’ensemble des modèles annoncés par Apple soient disponibles, et que la firme à la pomme ne se soit pas dans un premier temps concentré sur les 2 extrémités du spectre.

[MAJ : à 14h30, Apple a mis à jour les pages de ses AppleStore qui indiquent, à nouveau, disponible en 2015 pour l’Apple Watch. La Pomme joue avec les nerfs des aficionados.]

source