Suivez-nous

Justice

Apple intéressée par les batteries de nouvelle génération

Il y a

 

le

 

Par

Buckeye Bullet Electric Streamliner

Apple s’intéresse semble-t-il de très près aux batteries de nouvelle génération, et n’hésite pas à recruter en ce sens. La firme à la pomme aurait ainsi débauché massivement des spécialistes du secteur qui travaillaient chez ses concurrents comme LG, Panasonic, Samsung, Toshiba, voire même chez des spécialistes comme Johnson Controls ou des start-up spécialisées comme SiNode Systems ou A123 systems.

Une plainte a ainsi été déposée par cette dernière, dans la mesure où en recrutant Mujeeb Ijaz, le CTO de la société – bientôt suivi de 5 membres essentiels de la System Venture Technologies Division à partir de juin dernier – c’est le mode de fonctionnement et l’existence même de A123 qu’Apple a finalement mis en péril. La start-up fonctionne en effet comme un incubateur, avec des projets extrêmement pointus confiés à des ingénieurs de très haut niveau fonctionnant de manière individuelle, qu’elle s’est trouvée incapable de remplacer. La plainte déposée dans une juridiction spécialisée du Massachusetts s’appuie sur une clause de non-concurrence signée par Mujeeb Ijaz, et fait étrangement écho au jugement de la cour de Californie qui avait voici quelques mois rendu hors-la-loi l’ac­cord de « non débauchage » sauvage des employés, conclu entre les géants de la Silicon Valley. La plainte déposée par la start-up demande classiquement l’arrêt des recrutements par Apple au sein de son personnel, ainsi que le « gel » des personnels déjà recrutées pendant un an.

Macplus s’est penché d’un peu plus près sur les technologies sur lesquelles A123 Systems- travaille, et susceptibles d’intéresser Apple. On y trouvera sans surprise de quoi continuer à alimenter « la pompe à rumeurs » (ou les fantasmes, selon son point de vue) qui courent au grand jour depuis un peu moins de 2 semaines autour d’une voiture conçue et construite par Apple. La start-up est en effet à un stade très avancé sur une nouvelle génération de systèmes de stockage utilisant le classique lithium ion, dont les performances sont potentialisées par l’utilisation de nano-particules de phosphate. De par leur puissance accrue, leur plus grande quantité d’énergie disponible, leur durée de vie étendue et leur plus grande sécurité, celles-ci sont spécifiquement destinées par leurs concepteurs à la voiture électrique de demain, mais aussi aux grilles énergétiques, ce qui ne peut manquer d’intéresser également Apple très impliquée dans l’utilisation des énergies renouvelables… les montres connectées ou les smartphones. Le futur ne manque décidément pas d’avenir, comme le disait jadis un chroniqueur radiophonique et « matutinal »…

[mise à jour] A123 systems est d’ailleurs un « client » d’autant plus sérieux que ce sont ses packs de batteries lithium ion et Nano particules de phosphate qui vont alimenter la Venturi VBB-3 dans sa tentative de porter le record du monde de vitesse en voiture électrique à plus de 700 km en 2015. La start-up était d’ailleurs selon toute vraisemblance déjà de la partie en 2010, avec le modèle VBB-2.5 qui a battu le record du monde de la Fédération Internationale de l’Automobile avec 495 km/h sur un mille, et une vitesse de pointe de 515 km/h, établi sur le lac salé de Bonneville, dans l’Utah. On ne vous a rien dit… :langue

Apple insider
A123 Systems
Venturi VBB-3