Suivez-nous

Actu

Réalité virtuelle : Apple s’offre une nouvelle start-up

La firme à la Pomme confirme son intérêt pour la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Reste à savoir dans quel but…

Il y a

 

le

 

Par

Spaces
© Spaces

Ce n’est pas encore la « fièvre acheteuse », mais Apple, confortablement installée sur son trésor de guerre, continue à s’offrir de menus plaisirs entre deux interventions caritatives nécessitées par l’actualité. La firme à la Pomme semble toujours aussi intéressée par la réalité virtuelle, puisqu’elle vient de cueillir une nouvelle jeune pousse spécialisée dans le domaine.

Dénommée Spaces, la start-up qui était initialement un projet de DreamWorks Animation centré sur la réalité virtuelle en local (c’est-à-dire avec les grosses lunettes qui vont bien), a ensuite été recentrée vers la téléconférence, en permettant d’intervenir en vidéo conférence avec Zoom ou Skype par exemple, avec un avatar, ou même d’animer un séminaire Web.

Spaces avait pris du champ par rapport à DreamWorks Animation en 2016, et avait proposé des expériences de réalité virtuelle sur site, grâce à des lunettes d’immersion classique, avant de devoir fermer en catastrophe ses centres de réalité virtuelle du fait de la pandémie mondiale. «La COVID-19 nous est tombé dessus comme un tsunami » a confié Shioraz Akmal le CEO de la société à Protocol qui l’interrogeait. Fort heureusement, la société avait su se réorganiser autour d’un nouveau champ d’application de sa technologie, se réorientant vers la réalité virtuelle à distance et la visioconférence. « Nous ne pouvions pas rester assis en cercle en attendant pendant un an que les choses redeviennent comme avant ».

Apple toujours aussi peu diserte

Comme à son habitude, Apple s’est contenté de confirmer avoir acheté la start-up, avec son communiqué habituel transmis par mail : « Apple achète de temps en temps de plus petites sociétés technologiques, et la plupart du temps nous ne communiquons pas dans quel but ou pour quel projet ». De son côté, Spaces indique sur son site Web qu’il « prend une nouvelle direction », et remercie ses utilisateurs et ses partenaires, ainsi que tous ceux qui ont pu profiter de cette technologie dans des parcs à thème ou des cinémas.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple s’offre une start-up dans le domaine de la réalité virtuelle ou de la réalité augmentée, qui est un peu le dada de son patron Tim Cook. Il n’est pas encore certain que « la firme aux lèvres closes » comme l’a surnommée la presse en ligne américaine compte investir la réalité virtuelle proprement dite, avec les casques VR telles qu’on les connaît, ou simplement les lunettes à réalité augmentée, ou les deux. Apple a cependant ces dernières années acheté plusieurs sociétés en pointe sur le secteur, et notamment NextVR, Akonia Holographics ou Vrvana. Mais Apple peut tout aussi bien avoir en tête d’améliorer FaceTime avec des options un peu fun, ou tout simplement les avatars d’iOS.

Travailler d’arrache-pied sur un sujet ne veut pourtant pas dire sortir effectivement le produit, aussi abouti soit-il. Lors de l’une de ses dernières interviews, Steve Jobs avait confié que sa société était aussi fière de certains produits qui n’étaient pas sortis que de ce qui avait été effectivement lancés sur le marché. Suivre l’actualité de la firme à la pomme est une école d’impatience…

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *