Suivez-nous

Actu

Apple économise vraiment des milliards grâce à sa puce M1 ?

L’arrivée de la puce M1 d’Apple est-elle du à un gain économique certain ? Ou plutôt à un avantage technologique et un gain en indépendance ?

Il y a

  

le

 
© Apple

Une estimation proposée par Sumit Gupta, vice-président de la stratégie d’IA chez IBM, affirme qu’Apple économise des milliards en ayant développé, et commercialisé, sa puce M1. Une annonce qui doit néanmoins être prise avec beaucoup de recul, il est très difficile de donner une estimation concrète du coût que pouvaient avoir les processeurs Intel, et il est encore difficile d’évaluer combien peuvent coûter à Apple la production de leur propre processeur.

Malgré tout, les estimations de Sumit Gupta ne se basent pas sur rien. En fin connaisseur du marché, il a estimé que les MacBook pro 13 pouces et MacBook Air avaient été expédiés à 14 millions d’exemplaires sur l’année 2020.

C’est ensuite que l’estimation devient plus compliquée. Il annonce que les processeurs M1 d’Apple coûtent enter 40 et 50 dollars à la marque à la pomme, un prix dérisoire vis-à-vis de celui qu’il donne aux processeurs Intel, qui est de minimum 150 $. Le prix d’achat de ces processeurs Intel dépasse, selon lui, les 250$ pour les MacBook Pro de dernière génération. Une différence nette qui explique la grande économie que Sumit Gupta accorde à Apple.

Mais ces estimations ne reposent sur rien de concret, aucune source interne à Apple ou Intel n’est venu confirmer les dires de ce cadre de chez IBM qui semble très bien informée des tarifs de la concurrence. Une estimation, plausible, mais qui doit donc être maniée avec précautions et ne pas être prise pour argent comptant.

Un gain d’indépendance chère à Apple

Même si cette estimation venait à être correcte, il faut tout de même rappeler que le changement de processeur de la part d’Apple n’est pas un simple choix économique. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder les résultats à la sortie des benchmarks des nouveaux MacBook Air et Pro 13 pouces équipés de la puce M1.

Ils font partie des ordinateurs les plus puissants jamais développés par Apple, le gain technologique acquis par Apple en se séparant d’Intel est considérable. Tellement important que lorsque ces ordinateurs ont été présentés au public au cours de la conférence « one more thing » beaucoup n’ont pas cru les mots de Tim Cook et de ses équipes.

Autre domaine très important pour Apple, qui explique en grande partie le choix de quitter le partenariat avec Intel. C’est l’indépendance. C’est un domaine auquel Apple apporte beaucoup d’importance. Effectivement, la marque à la pomme aime avoir un contrôle le plus total possible sur ses appareils, et la création de leur propre processeur est une suite logique dans la stratégie à long terme d’Apple.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *