Suivez-nous

Articles

Apple embauche Barbara Whye, vice présidente d’Intel en charge de l’inclusion

Apple a annoncé aujourd’hui l’embauche de Barbara Whye à compter de janvier 2021 en tant que vice présidente en charge de l’inclusion et de la diversité.

Il y a

  

le

 
Barbara Whye
© 9to5mac

La marque à la pomme a communiqué aujourd’hui au sujet du recrutement de Barbara Whye en tant que nouvelle vice-présidente en charge de l’inclusion et de la diversité. Elle occupe actuellement ce poste chez Intel et devrait rejoindre l’Apple Park au début de l’année 2021.

Barbara Whye n’est pas une inconnue, elle a été nommée par le magazine Forbes comme l’une des femmes les plus influentes de cette année 2020. Arrivée chez Intel en 1995, c’est 25 ans plus tard qu’elle quittera l’entreprise pour rejoindre la marque à la pomme. Embauchée au départ comme une ingénieure, elle a au cours des deux dernières décennies gravi les échelons pour avoir un rôle de plus en plus important pour Intel.

Apple s’est félicitée de la signature d’une « leader mondialement reconnue ». Elle vient en remplacement de Christie Smith qui a quitté la partie inclusion d’Apple en juin. Il fallait donc à la firme de Cupertino un nouveau visage pour représenter la responsabilité sociétale de l’entreprise, et la marque à la pomme semble avoir fait une très bonne pioche avec Barbara Whye.

Apple et l’inclusion : une longue histoire

Cette nomination continue d’aller dans le sens de la politique intrinsèque d’Apple d’inclusion et de diversité. Plus tôt cette année la Pomme avait pris position dans l’affaire Georges Floyd et plus largement dans les semaines qui ont suivi avec le mouvement Black Lives Matter.

Dans l’ombre les têtes fortes d’Apple ont également agi. Tim Cook avait fait un don de 100 millions de dollars pour la justice raciale il y a quelques semaines, des actions qui devraient se poursuivre voir s’amplifier sous la tutelle de Barbara Whye.

D’un point de vue plus global, l’entreprise s’est mobilisée récemment pour sanctionner ses sous-traitants qui ne respectaient pas la charte du Code du travail à laquelle Apple les soumet. Ainsi il y a quelques jours encore, une entreprise a été reprise par Apple pour avoir volontairement dissimulé des preuves de non-respect du Code du travail, résultat : mise en pause immédiate du contrat les liants à Apple.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *