Suivez-nous

Société

Apple met Wistron sur la touche après les émeutes dans son usine en Inde

Apple a donné les premiers résultats de son enquête à la suite des émeutes de la semaine dernière en Inde dans une usine Wistron.

Il y a

  

le

 
Wistron émeute usine
© Apple insider

Le sous-traitant Wistron qui travaille avec Apple à la construction de plusieurs modèles dont l’iPhone SE de 2020, est dans la tourmente depuis quelques jours. Tout a commencé il y a quelques jours, quand près de 7000 employés de l’usine indienne de la firme taïwanaise ont saccagé cette dernière, pour protester contre les conditions de travail dans l’usine. Wistron aurait en effet un retard de paiement de plusieurs mois en vers des milliers de salariés, qui se sont également plaints des conditions de travail non conforme à la charte de travail soumise par Apple à ses sous-traitants.

Au vu de l’ensemble de ces éléments, la marque à la pomme a mis à l’arrêt le contrat qui lie les deux entreprises. La firme de Cupertino attend que la situation soit réglée en interne avant de prendre une décision sur le long terme quant à son partenariat avec Wistron. Ce dernier s’est engagé à « remettre les choses dans le bon ordre » au plus vite, afin de ne pas perdre un client aussi précieux qu’Apple.

Mais du côté de la firme taïwanaise, les récents évènements en Inde ont changé pas mal de choses, à commencer par l’organigramme de l’entreprise. Le vice-président de Wistron, chargé des activités en Inde de l’entreprise a été licencié dans les jours qui ont suivi les émeutes. Apple devrait continuer son enquête interne et réinterroger les équipes de ressources humaines présentes en Inde pour le compte de Wistron.

Apple ne laissera donc rien passer

Mais ce problème a aussi des répercussions pour Apple qui perd avec Wistron l’un de ses principaux sous-traitants. La marque à la pomme a déjà beaucoup de mal à suivre la demande et voit ses délais de livraison s’allonger pour certains produits (AirPods Max, iPhone 12 Pro, HomePod mini…). La mise sur la touche d’un sous-traitant comme Wistron est donc un signal fort envoyé à l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement d’Apple. Personne n’est irremplaçable, et si un sous-traitant vient enfreindre les règles dictées par la Pomme, ce dernier en paiera les conséquences, quel qu’il soit.

la séquence semble montrer, une fois encore, qu’Apple prend très au sérieux sa responsabilité quant aux conditions de travail de ses employés, et que la firme à la pomme n’était vraisemblablement pas au fait des pratiques local de son sous-traitant sur place, comme certaines sources ont cru pouvoir l’affirmer.

Une piqûre de rappel pour l’ensemble de sa chaîne d’approvisionnement, alors que l’ensemble des multinationales qui ont bâti leur réussite économique florissante sur l’externalisation de la production dans des pays à faibles coûts salariaux et aux conditions de travail souvent indignes, qui sont de plus en plus mises sous le feu des critiques.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *